DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Niger, vivement le changement (droit de réponse)

Par Aicha Maiga - 20/02/2018

Par Aicha Maiga

 

Vous parlez du Niger avec beaucoup de désinvolture! Du haut de votre arrogance vous ignorez tout de mon pays. Tapis dans les méandres des réseaux sociaux, vous égrenez un chapelet d’incongruités indignes d’un journaliste. Ce métier exige une chose que vous ne respectez pas : les faits, car «les faits sont sacrés». Il faut les relater avec respect et exactitude sinon ce n’est qu’un tract.

Vous parlez du Niger avec beaucoup de désinvolture ! Du haut de votre arrogance vous ignorez tout de mon pays. Tapis dans les méandres des réseaux sociaux, vous égrenez un chapelet d’incongruités indignes d’un journaliste. Ce métier exige une chose que vous ne respectez pas : les faits, car «les faits sont sacrés». Il faut les relater avec respect et exactitude sinon ce n’est qu’un tract.

Si le challenger direct de Issoufou Mahamadou gardait prison lors de ce second tour c’est bien parce qu’il est impliqué dans une scabreuse affaire de trafic d’êtres humains en l’occurrence des enfants. Si la morale chrétienne ne vous rend pas plus condescendant je vous invite à puiser dans le peu d’humanité qui vous reste pour comprendre que Hama n’est certainement pas le «recours suprême» que nous Nigériens souhaitons.

 


© © Droits réservés
Photo d'illustration

Lois de Finances 2018
Des individus - un millier, opposés à la loi de finances s’expriment librement de manière récurrente depuis son adoption par l’assemblée nationale. Des députés de l’opposition sillonnent le pays sans aucun problème pour marquer leurs désaveux. Ceci démontre de la vitalité de notre démocratie.

Les forces étrangères
Aux deux guerres mondiales, ceux avec qui nous partageons la même planète, ont fait appel à l’Afrique et nous avions répondu. Que l’histoire se répète mais dans l’autre sens n’est que la raison d’être de la solidarité universelle. Le terrorisme ne connait pas de frontière et nous impose un type nouveau de guerre dit asymétrique qui nécessite la mutualisation des intelligences et des moyens. Que l’opposition demande au gouvernement en place de renoncer à l’appui logistique et à la formation que nos alliés occidentaux nous proposent est simplement irresponsable.

Pauvreté d’un pays riche
Faire du Niger un ilot de paix dans un environnement troublé par la menace terroriste, et dans le même temps, créer les conditions de l’amorce d’un développement économique et social véritable dans l’un des pays les plus pauvres de la planète voilà les défis majeurs auxquels va s’attaquer le Président Issoufou au lendemain de son élection en 2011.

Grâce à la puissance de la volonté et à l’abnégation du peuple Nigérien, l’initiative et le courage ont vaincu les pesanteurs, et posé les bases d’une Renaissance… celle du Niger !

Vous parlez du Niger avec beaucoup de désinvolture ! Du haut de votre arrogance vous ignorez tout de mon pays. Tapis dans les méandres des réseaux sociaux, vous égrenez un chapelet d’incongruités indignes d’un journaliste. Ce métier exige une chose que vous ne respectez pas : les faits, car «les faits sont sacrés». Il faut les relater avec respect et exactitude sinon ce n’est qu’un tract.

 
MOTS CLES :  Niger   Journalisme 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Festival Karaka
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUNIGER.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués