Santé › Actualité

Afrique: l’ONU pour un plan d’actions conjoint de lutte contre le Covid-19

La Coordonnatrice-résidente du Système des Nations Unies au Sénégal, Lena Savelli, a plaidé, mardi à Dakar, pour la mise en place d’un plan d’actions conjoint de lutte contre le coronavirus (Covid- 19) sur le continent africain, après que six pays ont été touchés.« Nous ne doutons point qu’en mutualisant nos efforts, nous parviendrons à apporter une réponse efficace à cette pandémie qui nous menace et cette réponse devra nécessairement passer par l’élaboration d’un plan conjoint efficace de préparation et de réponse, qui engage tous les partenaires régionaux et continentaux », a notamment dit Mme Savelli.

S’exprimant à l’occasion d’une réunion de coordination et de planification des partenaires en vue de la préparation de la région africaine à la maladie, la responsable onusienne a insisté sur la nécessité de « mutualiser nos efforts et nos énergies pour apporter une réponse efficace, cohérente et rassurante face au Covid-19 qui fait planer une pandémie sur le monde ».

Partant de là, elle a appelé tous les gouvernements à intensifier leurs efforts et faire tout leur possible pour contenir la maladie, et ce, sans stigmatisation et dans le respect des droits de l’homme.

Par ailleurs, souligne Lena Savelli, cette lutte devra ainsi passer par « une communication correcte et factuelle » sur le Covid-19, ainsi que par des actions en matière de préparation, de prévention et de réponse.

Présidant l’ouverture de cette rencontre, le ministre sénégalais de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, a estimé que la riposte ne doit pas seulement être « une dynamique nationale, mais africaine ». De plus, préconise-t-il, l’Afrique « doit avoir une démarche concertée et harmonisée pour mieux combattre le fléau ».

Rassurant sur les dispositions prises pour combattre la maladie au Sénégal, M. Sarr a indiqué que le président Macky Sall a donné des instructions à son collègue des Finances et du Budget pour que le budget dédié à cette lutte soit rapidement mis en place.

Estimé à plus d’un milliard de francs CFA, il doit être mis en œuvre dans des conditions de procédures extrêmement rapides, tenant compte de l’urgence, a précisé le ministre.


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut