Politique › Sécurité

Attaque contre un camp militaire au Niger : 25 soldats tués

Au total, 25 militaires ont perdu la vie jeudi suite à l’attaque du poste avancé de Chinagoder, situé dans le département de Banibangou (région de Tillabéry), à une quinzaine de km de la frontière nigérienne avec le Mali.Cette annonce a été faite, jeudi soir à la télévision nationale, par le porte-parole du ministère de la Défense, le colonel Souleymane Gazobi qui a annoncé par la même occasion que 63 terroristes avaient été neutralisés.

Les assaillants, explique le colonel Gazobi, étaient venus en nombre, à bord de véhicules et de motos. Ils ont été mis en déroute grâce à des frappes effectuées par l’armée de l’air nigérienne et des partenaires, poursuit-il.

Selon le bilan provisoire établi suite à cette attaque, du coté des Forces de défense et de sécurité, on déplore également six blessés, tandis que du côté des assaillants, on dénombre 63 terroristes neutralisés et plusieurs motos calcinées.

Cette attaque du camp de Chinagoder, il faut le rappeler, intervient un mois pratiquement après l’attaque du camp d’Inatès le 10 janvier dernier, au cours de laquelle 71 militaires nigériens avaient perdu la vie.



Commentaire

À LA UNE
Retour en haut