International › APA

CEA : le Sommet de fin novembre reporté à une date ultérieure (officiel)

Le Sommet des chefs d’Etat de la Communauté de l’Afrique de l’est (CAE) qui était prévu le 30 novembre à Arusha, en Tanzanie a été reporté à une date ultérieure, a annoncé, dans un communiqué rendu public mardi, le ministre rwandais chargé des affaires de la Communauté de l’Afrique de l’est.Selon Olivier Nduhungirehe, cité par le communiqué, le Sommet pourrait toutefois se tenir en janvier ou février 2020, à l’issue de prochaines consultations entre les chefs d’Etat de la Communauté dont Paul Kagamé du Rwanda assure la présidence tournante.

Selon d’autres sources, le Burundi aurait demandé le report du Sommet, en raison de ses problèmes internes liés à la préparation de ses élections en 2020.

Quoi qu’il en soit, ce report survient à un moment où le Secrétariat de la CAE a exprimé ses préoccupations concernant le faible soutien budgétaire des Etats membres. Cette situation serait à l’origine du blocage de plusieurs programmes de l’organisation régionale, composée de six membres.

En matière de cotisations, le Soudan du Sud et le Burundi seraient les moins réguliers, contrairement au Kenya et à la Tanzanie considérés comme les meilleurs contributeurs.

Toutefois, au vu de la mauvaise volonté de certains membres, ils ont ralenti leurs contributions, histoire d’exprimer leur mécontentement.

Selon les documents budgétaires, la CAE a des arriérés de l’ordre de 100 millions de dollars pour l’exercice 2018-2019, imputables à l’encours de la dette des Etats membres.



Commentaire

À LA UNE
Retour en haut