International › APA

Economie et sport au menu des quotidiens marocains

Les quotidiens marocains parus ce vendredi consacrent de larges commentaires à l’accord de libre-échange Maroc-Turquie, le déficit budgétaire, le Salon international du cuir et la Coupe arabe des clubs.+Assabah+ rapporte que le ministre de l’Industrie et du commerce, Moulay Hafid Elalamy, a menacé de présenter sa démission si, dit-il, certains politiques continuent à perturber les négociations difficiles qu’il mène pour la révision de l’accord de libre-échange avec la Turquie. Certains parlementaires et dirigeants de parti, précise-t-il, en faisant allusion au PJD, s’entêtent à défendre les intérêts d’autres pays.

Visiblement très contrarié, le ministre s’est adressé aux parlementaire en les fustigeant: «Arrêtez de dire des bêtises car vous poussez les citoyens à croire à vos balivernes et du coup à entraver le travail du gouvernement». Lors d’une réunion houleuse de la commission des secteurs productifs, tenue mercredi dernier, le ministre a récusé toute discussion sur l’accord de libre-échange avec la Turquie avec une vision politique étroite en martelant: «Laissez-moi faire mon travail en défendant les intérêts de mon pays sinon je quitterais la scène».

D’autant plus, ajoute-t-il, que plusieurs étapes ont été franchies dans les négociations avec les Turcs. Mais, poursuit le ministre, l’intervention de certains pour les défendre pourrait avoir un impact négatif sur le déroulement de ces négociations. Ce faisant, le ministre a sorti l’arme du déficit commercial avec la Turquie, qui a atteint 20 milliards de dirhams. En revanche, ce pays a investi 5,4 milliards de dollars en Algérie et a causé la perte de 122.000 emplois au Maroc entre 2014 et 2017 en raison de la fermeture des sociétés de textile et de 60 épiceries à chaque ouverture d’un magasin BIM, argumente-t-il.

+L’Economiste+ relève que l’année a mal commencé pour les finances publiques. Le journal rapporte que le déficit budgétaire à fin janvier s’est établi à 1,5 milliard de DH contre 138 millions de DH (1 euro = 10,7 DH) un an auparavant. Cela s’explique pour le quotidien par une haisse de 17,3% des dépenses, principalement tirées par les charges de fonctionnement: 22,5 milliards de DH (+162,8%) dont 12,6 milliards  de salaires.

Les dépenses du personnel ont pris 39,7% sous l’effet de l’augmentation structurelle de la masse salariale de 18,1%. Sont également inclus dans les charges, les arriérés de remboursement de la TVA et les demandes de restitution de l’Impôt sur les Sociétés  respectivement à 41,2 et 4,1 milliards de DH.

+Aujourd’hui le Maroc+ fait savoir que la 8ème édition du Salon international du cuir «Marocuir» aura lieu, du 27 au 29 février, à la Foire internationale de Casablanca, à l’initiative de la Fédération marocaine des industries du cuir (FEDIC).

Cette édition a retenu pour thème «La déclinaison régionale des écosystèmes du cuir: une opportunité de développement et de croissance du secteur dans les marchés à forts potentiels », indique un communiqué des organisateurs, cité par la publication.

Ainsi, «Marocuir» se veut une occasion pour engager un débat fructueux sur les initiatives amorcées pour les années à venir dans le secteur, notamment le lancement de nouvelles zones industrielles et les projets d’investissement dans les zones du Souss-Massa, de Casablanca et de Fès.

Les écosystèmes de chaussures, tanneries, mégisseries et maroquinerie seront mis en avant lors de cette édition, ajoute la même source, rappelant que le secteur emploie aujourd’hui environ 21.000 salariés de façon formelle et près de 10.000 personnes de manière informelle.

Côté sport, +Al Ahdath Al Maghribia+ croit savoir que les joueurs de l’OC Safi toucheront individuellement une prime de 50.000 DH pour venir à bout de d’Al Ittihad de Jeddah, lors du quart de finale retour comptant pour le Coupe Mohammed VI des clubs arabes, le samedi 15 février à 15 h au stade El Massira. A l’aller, les deux équipes se sont neutralisées (1-1).

La direction du club de Safi a promis aux joueurs des primes qui augmenteront en cas de qualification en finale. Pour le moment, l’OC Safi vise la qualification en demi-finale pour s’assurer d’encaisser la somme de 500.000 dollars.

La bonne nouvelle pour l’entraîneur Mohamed Al Kaiser, c’est qu’il pourra bénéficier de la participation de tous les cadres de l’équipe, notamment le buteur Koffi Boua, qui revient d’une blessure.

Pour préparer la rencontre du samedi, le staff du club saoudien a choisi de s’installer à Casablanca où il est arrivé le mardi, et partira ce vendredi à Safi pour y effectuer une dernière séance d’entraînement au stade El Massira.

Le club saoudien se déplace à Safi après avoir limogé son ancien entraîneur en raison des mauvais résultats vendangés par le club en championnat local. Pour assurer l’intérim, c’est son adjoint, Peter Hamburg, qui dirige le club.





Commentaire

À LA UNE
Retour en haut