International › APA

Le Brexit offre de meilleures perspectives commerciales entre Nairobi et Londres (Kenyatta)

Le Brexit offre des opportunités commerciales plus étroites entre le Kenya et le Royaume-Uni, selon le président kenyan, Uhuru Kenyatta.« Je pense que cela pourrait déboucher sur une bénédiction déguisée pour nous tous. Et je pense qu’il y a un énorme potentiel pour relancer une fois de plus le partenariat et les investissements qui constituaient en fait le moteur de l’économie mondiale ; avant que nous ne nous désintéressions apparemment les uns des autres », a dit le président Kenyatta le 20 janvier dernier à Londres lors du sommet Royaume-Uni-Afrique.

Kenyatta a déclaré que les quatre domaines du logement abordable, de la sécurité alimentaire, de la fabrication et de la santé universelle présentent d’énormes opportunités d’investissement et de partenariat pour les investisseurs kenyans et britanniques. Il a noté que le Kenya entre dans une nouvelle étape de son partenariat avec le Royaume-Uni après le Brexit.

« Je dois admettre que certains d’entre nous ne sont pas intéressés par le Brexit, mais je dois également dire que nous sommes heureux que cela se soit produit », a déclaré le président kenyan, ajoutant que la décision du Royaume-Uni de rechercher activement de nouvelles opportunités en dehors de l’Europe pourrait être avantageuse pour son pays et le reste de l’Afrique.

Selon lui, le Kenya ouvre de nouvelles opportunités non seulement pour les investisseurs locaux, mais aussi étrangers. « Nous vous souhaitons la bienvenue à Nairobi, la porte d’entrée de l’Afrique orientale et centrale », a-t-il déclaré, estimant que l’économie bleue est un autre nouveau domaine dans lequel les investisseurs kenyans et britanniques pourraient s’aventurer.

« Nous avons d’énormes ressources en termes d’économie bleue et nous voulons voir comment les investisseurs peuvent travailler avec les communautés locales pour créer des emplois durables. Notre devoir, en tant que gouvernement, c’est de créer un environnement propice à cela », a poursuivi le dirigeant kenyan.

Il a souligné que le Royaume-Uni est l’un des principaux partenaires commerciaux stratégiques du Kenya et se classe au 5ème rang des destinations pour les exportations kenyanes.

« Le Kenya a créé une niche de marchés au Royaume-Uni pour certains de ses principaux produits, tels que le thé, le café, les fleurs, les fruits et les légumes. D’un autre côté, nous n’avons jamais perdu confiance dans les produits manufacturés britanniques, les imprimés, les machines et les produits chimiques », a indiqué Uhuru Kenyatta.





Commentaire

À LA UNE
Retour en haut