International › APA

Le coronavirus alimente la presse sénégalaise

Les journaux sénégalais, reçus vendredi à APA, traitent essentiellement du coronavirus, une pandémie touchant plus de cent pays dans le monde notamment le Sénégal.Avec cinq nouveaux cas de Covid-19 détectés hier jeudi, « le bilan s’alourdit » pour le Sénégal, informe Sud Quotidien. Ce journal précise que les cinq personnes testées positives sont originaires de Touba (près de 190 km à l’est de Dakar). Ces dernières ont été contaminées après « des contacts directs » avec un ressortissant sénégalais, revenu d’Italie et déclaré positif au coronavirus le 11 mars dernier.

Le Soleil indique que « l’infection est circonscrite à la seule maison où a séjourné l’émigré ». Dans les colonnes du quotidien national, Docteur Mamadou Dieng, médecin-chef du district régional de Diourbel (centre) détaille les mesures prises : « Nous sommes en train de suivre tous les cas contacts en fonction d’une liste de 71 cas suspects. Il y a une bonne réactivité du système de surveillance qui permet la détection précoce des (malades) ».

Toujours dans Le Soleil, Docteur Abdoulaye Bousso, le Coordonnateur du Centre des opérations  des urgences sanitaires (Cous) renseigne qu’au Sénégal, toutes « les personnes, qui étaient en contact avec des cas positifs, sont suivies. Elles sont au nombre de 593 actuellement ».

Pour sa part, L’AS signale que « Touba (est) l’épicentre du coronavirus » au Sénégal. A en croire ce quotidien, « même si elles refusent de l’admettre publiquement, les autorités sanitaires de (cette ville) n’ont pas les moyens de faire face » à cette situation.

Au-delà de la cité religieuse créée par Cheikh Ahmadou Bamba, le fondateur du mouridisme (confrérie soufie musulmane), Vox Populi soutient que le Sénégal est confronté à une « situation d’urgence nationale ».

Le Quotidien en conclut que « le coronavirus chamboule tout ». Poursuivant, ce journal annonce que Serigne Mountakha Mbacké Bassirou, le khalife général des Mourides « a décidé de remettre à l’Etat une enveloppe de 200 millions F CFA » pour soutenir la lutte contre ce virus mortel.

De son côté, L’Observateur fait un focus sur les conséquences économiques du Covid-19 puisque la survie de nombreuses familles sénégalaises est tributaire de l’activité des émigrés.

« A Louga (plus de 190 km au nord de Dakar) où l’émigration occupe une place de choix dans l’économie, certaines familles peinent à joindre les deux bouts, car ne recevant plus d’argent venant de leurs proches », ajoute ce journal.

L’Italie, l’une des destinations prisées des émigrés sénégalais, est durement frappée par le coronavirus. Toute l’étendue de ce pays est actuellement mise en quarantaine.

Enfin, L’Observateur rapporte que « le président Macky Sall (a) reçu un message de l’Arabie saoudite qui demande la suspension de toutes les opérations liées au pèlerinage à La Mecque pour cause de pandémie du Covid-19 ».


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut