International › APA

Lutte contre le terrorisme et football font la Une des quotidiens burkinabè

Les quotidiens burkinabè de ce mardi évoquent l’actualité nationale marquée par le sport, avec la toute prochaine sortie des Etalons pour le compte de la première journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Cameroun 2021, sans oublier la lutte contre le terrorisme.Le quotidien national Sidwaya arbore: «Contribution du Japon à la lutte antiterroriste : 96 véhicules et 244 motos offerts à la police», soulignant que le Japon vient de prouver qu’il est un partenaire clé dans la lutte engagée par le Burkina Faso contre le terrorisme.

Le journal rapporte que l’ambassadeur nippon, Tamotsu Ikezaki, a remis, en effet, le lundi 11 novembre 2019 à Ouagadougou, les clés de 96 véhicules 4×4 pick-up et de 244 motos, un lot de pièces de rechange ainsi que 105 lampes projecteurs portables au ministre de la Sécurité, Ousséni Compaoré.

Et de préciser que la valeur totale du don s’élève à 3 milliards 250 millions F CFA, selon le donateur.

L’Express du Faso, quotidien privé édité à Bobo-Dioulasso (2e capitale du Burkina Faso), de son côté, revient sur l’annonce, jeudi dernier, du président Roch Marc Kaboré de recruter des volontaires pour faire face au terrorisme.

Ce journal donne la parole aux citoyens de Ouagadougou et de Banfora (ville de l’Ouest du Burkina Faso) qui se prononcent sur cette décision présidentielle.

Le même journal, dans sa rubrique ‘’Autant le dire », s’exclame ainsi : «Les Burkinabè veulent au moins comprendre pourquoi ces attaques !».

Pour sa part, L’Observateur Paalga, le plus ancien des quotidiens privés du Burkina Faso, titre : «Terrorisme au Burkina: ces drames qui questionnent sur le futur», faisant observer que «c’est une première décade d’un mois de novembre particulièrement horrible qu’a vécue le Burkina cette année».

L’auteur de l’écrit indique que «c’est comme si, au fur et à mesure que l’année tire à sa fin, la vermine terroriste met les bouchées doubles pour déclinquer militairement, socialement et économiquement le Burkina».

«Plus un jour ne passe sans que ces fauteurs de troubles endeuillent des familles par-ci, par-là, particulièrement dans les régions du Sahel, du Nord, du Centre-Nord et de l’Est», commente-il.

Dans ses ‘’Révélations », le Quotidien privé Le Pays fait savoir que suite à une attaque contre un détachement de l’armée burkinabè à Foutouri, à l’Est du pays, «12 terroristes (ont été) neutralisés et deux soldats blessés».

A ce propos, L’Observateur Paalga affiche: «Attaque détachement de Foutouri: Vigoureuse riposte de l’armée», là où Aujourd’hui au Faso parle d’«au moins trois terroristes tués à Foutouri».

En sport, le confrère cité en premier lieu renseigne que les Etalons du Burkina démarrent leur campagne de la CAN 2021 par la réception des Cranes de l’Ouganda.

Selon L’Observateur, «pour cette première journée des éliminatoires qui constitue aussi la première de Kamou Malo, le technicien burkinabè a dévoilé la liste des 23 joueurs qui devront mouiller le maillot le mercredi 13 novembre à 19h au stade du 4-Août».

C’est à juste titre que Sidwaya mentionne: «Eliminatoires CAN 2021 : Les 23 Etalons de Malo pour son baptême de feu face à l’Ouganda», tandis que Le Pays affiche : «Kamou Malo dévoile sa liste de 23 Etalons».



Commentaire

À LA UNE
Retour en haut