› Sport

Niger : Ousmane Hassane de Tillabéry Roi des arènes 2020

Le lutteur de Tillabéry, Ousmane Hassane, devient le nouveau roi des Arènes du Niger après avoir terrassé en finale, ce 5 janvier 2020, le lutteur de Maradi Tassiou Sani, à l’issue d’un combat qui n’a duré que cinq minutes.La finale a eu lieu au stade de Maradi où s’est déroulé cette année le 41ème Championnat de lutte traditionnel. Un stade archicomble qui a accueilli de nombreux amateurs mais également l’ensemble des membres du gouvernement dirigés par le Premier ministre Brigi Rafini qui a officiellement remis le Sabre au gagnant.

Du haut de ses 25 ans, Ousmane Hassane permet donc, avec cette victoire, à la région de Tillabéry d’accéder aux phases finales du Championnat national de lutte traditionnelle pour la première fois depuis 30 ans. Un retour plutôt réussi en somme.

Pour accéder à la finale, le champion 2020 avait disposé en demie-finale, dans la matinée, du lutteur de Niamey, Sabo Abdoulaye, tandis que son vice-champion affrontait Ali Seyni de Dosso qui s’est classé 3ème de cette compétition.

Fait marquant de cette compétition qui débuté le 27 décembre dernier, la chute dès la première phase du champion en titre, détenteur du Sabre, le lutteur de Dosso Kadri Abdou dit Issaka Issaka et sa suspension d’un an des arènes.

Au cours de la 6ème journée de la 1ère phase, au lendemain de sa chute, celui-ci avait simulé une chute face au lutteur de Tahoua, à Souley Rabagardama, alors invaincu, afin de lui permettre de poursuivre la compétition.

Quelque 80 lutteurs venus des 8 régions du pays se sont affrontés 10 jours durant au stade régional de Maradi, l’arène des jeux étant en réfection. À l’issue des dizaines de combats qui ont découlé, le classement par région a donné la région de Dosso en tête tandis que la deuxième et la troisième place étaient respectivement occupées par Maradi et Niamey alors que Tillabéry d’Ousmane Hassane, n’occupe que la 7ème place.

Les lampions se sont éteints sur la 41ème édition du Championnat national de lutte traditionnelle, à la satisfaction générale, avec la victoire d’Ousmane Hassane. Ce dernier est appelé à remettra son sabre en jeu l’année prochaine au cours de la 42ème édition qui se déroulera cette fois-ci à Niamey.





Commentaire

À LA UNE
Retour en haut