International › APA

Sadio Mané, Joueur Africain de l’Année 2019

L’international sénégalais Sadio Mané a reçu, ce mardi soir à Hurghada (550 km du Caire, la capitale égyptienne), le trophée de Joueur Africain de l’Année 2019 devant l’Algérien Riyad Mahrez et l’Egyptien Mohamed Salah.Au terme de la soirée des Caf Awards co-présentée par Samuel Eto’o fils (Cameroun), la Confédération africaine de football a sacré Sadio Mané. Le sociétaire de Liverpool (Premier League anglaise) intègre un cercle restreint de joueurs du continent. Mahrez et Salah n’ont pas effectué le déplacement en Egypte pour assister au couronnement de leur concurrent. 

De son côté, Asisat Oshoala a gagné la distinction de Joueuse Africaine de l’Année. La Nigériane devance Ajara Nchout (Cameroun) et Thembi Kgatlana (Afrique du Sud). L’instance faîtière du football africain a, entre autres, décerné le trophée d’Espoir Africain de l’Année à Achraf Hakimi. 

Le latéral droit marocain a notamment brillé avec le Borussia Dortmund (Allemagne). En Bundesliga, tout comme en Ligue européenne des Champions, le Lion de l’Atlas, prêté par le Real Madrid, a montré d’énormes qualités défensives et offensives.

L’Algérie, vainqueure de la Coupe d’Afrique des Nations 2019, est la meilleure équipe nationale masculine de l’Année et son sélectionneur Djamel Belmadi s’offre la distinction de Meilleur entraîneur de l’année. 

Palmarès des Caf Awards 2019 

Joueur Africain de l’Année : Sadio Mané (Liverpool, Sénégal)

Equipe nationale masculine de l’année : Algérie

Meilleur entraîneur de l’année (Equipe nationale masculine) : Djamel Belmadi (Algérie)

Joueuse Africaine de l’Année : Asisat Oshoala (Nigeria, Barcelone)

Equipe nationale féminine de l’Année : Cameroun

Meilleur entraîneur de l’Année (Equipe nationale féminine) : Desiree Ellis (Afrique du Sud)

Espoir Africain de l’Année : Achraf Hakimi (Maroc, Borussia Dortmund)

Joueur Africain Interclubs de l’Année : Youcef Belaïli (Algérie, Espérance de Tunis / Ahli Jeddah)

But de l’Année : Riyad Mahrez (Algérie)

Meilleure Fédération africaine de l’année : Egypte

Meilleur président de club africain : Moise Katumbi (Tout-Puissant Mazembé, République Démocratique du Congo)

Onze africain de l’année : André Onana (Ajax Amsterdam, Cameroun) – Achraf Hakimi (Borussia Dortmund, Maroc), Kalidou Koulibaly (Naples, Sénégal), Joel Matip (Liverpool, Cameroun), Serge Aurier (Tottenham, Côte d’Ivoire) – Riyad Mahrez (Manchester City, Algérie), Idrissa Gana Guèye (Paris Saint-Germain, Sénégal), Hakim Ziyech (Ajax Amsterdam, Maroc) – Mohamed Salah (Liverpool, Egypte), Sadio Mané (Liverpool, Sénégal), Pierre-Emerick Aubameyang (Arsenal, Gabon).



Commentaire

À LA UNE
Retour en haut