International › APA

Sénégal : polémique après l’interdiction du voile dans une école privée catholique

Une polémique a vu le jour dans le milieu scolaire dakarois, après que l’institution Sainte Jeanne d’Arc (ISJA), une école privée catholique de Dakar, a fait savoir aux parents d’élèves de l’établissement que le port du voile sera interdit à ses pensionnaires à partir de la rentrée scolaire 2019-2020.« La congrégation des Sœurs de Saint Joseph de Cluny, tutelle de l’Institution Sainte Jeanne d’Arc, dans le cadre actuel de la relecture générale de sa mission et du projet éducatif, a décidé de statuer sur la tenue autorisée pour les élèves de l’ISJA ; celle-ci se composera à partir de la rentrée de septembre 2019 de l’uniforme habituel, avec une tête découverte, aussi bien pour les filles que les garçons », tel est en substance le courriel envoyé aux parents d’élèves et partagé, dans un effet multiplicateur, dans les réseaux sociaux et la presse.    

Selon le quotidien national Le Soleil qui son édition de ce vendredi consacre à l’affaire un dossier intitulé « Le voile de la controverse », l’ISJA entend se conformer « à ce qui a toujours été observé dans l’ensemble des établissements de la Congrégation à travers le monde » (57 pays) et en particulier dans la province de l’Afrique de l’Ouest, composée du Sénégal, du Burkina Faso, du Niger et du Togo.

Pour sa l’abbé Pierre Ndiom, directeur de l’enseignement catholique, l’Institution Sainte Jeanne d’Arc n’interdit pas le voile, mais une façon de s’habiller qui serait de nature à saper la cohabitation entre les élèves de cet établissement.

« On dit que nous interdisons le voile. Ce n’est pas le voile que nous interdisons. Mais quand nous voyons certains ports vestimentaires, qui ne collent pas avec le règlement intérieur et qui impactent la cohabitation de l’élève avec ses camarades, la pratique de l’éducation physique et sportive et ses études, nous appliquons le règlement intérieur », a dit l’abbé Pierre Ndiom sur le site Seneweb, ajoutant qu’on « ne peut pas venir comme on veut dans une école ».

Se mêlant au débat, l’Inspection d’académie de Dakar insiste sur le caractère « laïc de l’éducation » au Sénégal là où l’ONG islamique Jamra préconise « une démarche fraternelle » à adopter.

Pays où la majorité de la population est musulmane (+ de 90%), le Sénégal se caractérise par la cohabitation harmonieuse entre ses différentes communautés.

Commentaire

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
À LA UNE
Polls

How Is My Site?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut