Politique › Sécurité

Un policier nigérien tué lors d’une attaque près d’un site d’orpaillage à Komabangou

Un policier a été tué le 28 décembre lors de l’attaque du poste de police de Komabangou, par des hommes armés non identifiés.

Un policier a été tué samedi [28 décembre 2019, dans la soirée], dans l’attaque d’un commissariat situé sur le site aurifère de Komabangou par des hommes armés. Un assaillant a aussi été tué, a indiqué un élu local à l’AFP.

Le site d’orpaillage se trouvant à la frontière entre le Niger et le Burkina Faso, les assaillants ont fui dans la direction de la frontière burkinabè.

« Le poste a été attaqué au niveau du village de Komabangou, créé pour la recherche d’or. Donc, pour gérer les petits conflits qui peuvent naître, le département de Téra a créé un poste de police. C’est ce poste qui a été attaqué par des éléments non identifiés » a expliqué le préfet du département de Gothèye, Moussa Mossi Djibo.

Des hommes armés sont venus aux environs de 20 h (19 h GMT), ont attaqué le commissariat de police de Komabangou et l’ont incendié, a indiqué un habitant.

 





Commentaire

À LA UNE
Retour en haut