International › APA

Une cinquantaine de femmes entrepreneures formées à Abidjan sur la gestion des coûts de revient

Une cinquantaine de femmes entrepreneures ivoiriennes ont été instruites mardi à Abidjan lors d’une formation sur la gestion des coûts de revient en vue de leur permettre d’avoir des rudiments nécessaires à une gestion optimale de leurs business, a constaté APA sur place.Cette session de formation initiée par l’Agence Côte d’Ivoire PME, l’institution chargée d’accompagner les PME du pays, est ainsi destinée aux femmes entrepreneures ayant bénéficié du « fonds BACI» qui est un accompagnement financier  que l’État de Côte d’Ivoire a mis à la disposition  des « femmes battantes » du pays. 

« La mission de l’Agence Côte d’Ivoire PME s’inscrit dans la continuité des actions de l’Etat de Côte d’Ivoire. Ces femmes ont reçu des financement dans le cadre de la politique d’accompagnement des PME aux financements et aux marchés. Il était important qu’elles reçoivent les leviers qui leur permettront de bien gérer le financement qu’elle ont eu afin de pouvoir non seulement rembourser, mais également de pouvoir davantage améliorer leurs entreprises et contribuer à la création d’emplois », a expliqué à APA  Kla Wedeu Jules, le directeur de l’administration et du capital humain de l’Agence Côte d’Ivoire PME. 

Selon lui, la gestion des coûts de revient est très importante car elle permettra à ces femmes de minimiser les dépenses et d’accroître leur productivité. Quant à Yao Yao Georges du cabinet « Grant Thornon», expert-comptable et formateur pour la circonstance, il a souligné, « c’est de présenter ce qu’on appelle coût de revient et par la suite décliner des concepts un peu plus évolués comme le calcul du seuil de rentabilité de sorte à leur permettre de présenter un compte de résultat différentiel en vue de mieux optimiser les coûts et de dégager des bénéfices».  

Poursuivant, M. Yao a ajouté qu’il s’agit de faire en sorte que les femmes entrepreneures soient mieux outillées dans la gestion de leurs entreprises. Se réjouissant pour sa part cette de formation, Mme Schaub-Vincent Sophia, promotrice d’une PME spécialisée dans la fabrication de poupées et autres jouets pour enfants, a soutenu qu’avant cette formation, « on gérait nos entreprises comme nos ménages ». 

«  Avant on gérait nos entreprises  comme nos ménages. Et avec cette formation on se rend compte qu’il y a une manière de gérer qui est tout à fait différente de ce qu’on avait l’habitude de faire. On sait maintenant comment avoir une bonne gestion», a indiqué Mme Schaub. Environ 3,62 milliards FCFA ont été distribués sous forme de prêts dans le cadre de ce fonds dénommé BACI à 210 femmes entrepreneures  ivoiriennes sur la période de août 2017 à août 2018.  

L’Agence Côte d’Ivoire PME a pour mission de faire la promotion des PME ivoiriennes et de contribuer à la mise en oeuvre opérationnelle de la stratégie de développement de ces entités. Cette institution vise notamment le renforcement de la compétitivité des PME et la création d’emplois durables, en particulier en faveur des jeunes et des femmes.



Commentaire

À LA UNE
Retour en haut