Eco et Business › Entreprises

La société brassicole du Niger en voie de fermeture

La Braniger devrait fermer ses portes dès le mois prochain du fait de ses faibles performances en matière de vente.
Braniger, la société brassicole du Niger fermera ses portes en juin 2019. (c) Droits réservés

La Braniger devrait fermer ses portes dès le mois prochain du fait de ses faibles performances en matière de vente.

La Société des brasseries et des boissons gazeuses du Niger (Braniger) sera dissoute à compter de juin. Un arrêt des activités  de production et de vente sera observé dans les prochaines semaines suivant des mesures prises par l’équipe managériale de la structure. Ainsi en a décidé le conseil d’administration de la Société le 14 mai dernier.

 Dans une note de la direction adressée à ses clients la semaine dernière, l’on apprend que la fermeture de Braniger est liée à une grave crise financière à laquelle la Société fait face du fait des « pertes cumulées depuis plusieurs années » et d’une «  baisse des ventes depuis le début de l’année ».

Braniger ne fournit pas de détails sur l’ampleur des pertes énoncées mais présente sa fermeture comme étant  la « seule solution » possible. De quoi inquiéter les autorités du Niger. Le gouvernement a annoncé son engagement à sauver cette industrie. Il a annoncé des consultations sur la question.

« Le gouvernement du Niger a engagé des consultations afin de trouver une issue qui permette de ne pas arriver à cette liquidation décidée par le conseil d’administration de Paris », a déclaré lundi le ministre de l’Industrie Mallam Zaneidou Amirou sur RFI.

Une réunion du conseil d’administration de Braniger se réunira le 10 juin 2019. Elle devrait aboutir à la nomination d’un liquidateur. L’entreprise va d’abord procéder à la commercialisation des stocks actuellement disponible, et la déconsignation se poursuivra jusqu’à fin décembre 2019.

 

Commentaire

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
À LA UNE
Polls

How Is My Site?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut