Eco et Business › Ressources minières

Le Niger accorde de nouveaux permis d’exploitation aurifère pour Agadez et Zinder

Le Niger accorde de nouveaux permis d'exploitation aurifère pour Agadez et Zinder

Le gouvernement nigérien a décidé d’attribuer plusieurs permis pour la recherche de l’or et d’autres substances à Agadez et Zinder.

Ce sont les permis «Emilulu 59», «Djado 18», «Djado 48» qui seront octroyés respectivement à Sidi Amar et fils, à la Société de commerce des produits miniers Chine Afrique (SCPMCA) et à la société Manga-Kawar-mines dans le département de Bilma à Agadez.

 La Société Zhong Ying Group bénéficie quant à elle des permis «Telwa 4» et «Mazamni» dans les départements de Tchirozérine (région d’Agadez) et Damagaram Takaya (région de Zinder).

Ces différents permis vont générer d’importantes retombées économiques pour le Niger. Car, outre les recettes fiscales, chacune des entreprises s’est engagée à investir dans le pays et créer des emplois.

Par exemple, Sidi Amar et fils s’est engagé à investir dans les trois ans suivant la signature de la convention la somme de 2,5 millions de dollars au Niger et à créer 10 emplois. La SCPMCA, quant à elle, va investir 3,3 millions de dollars et créer 30 emplois.

La société Manga-Kawar-mines devra investir un montant minimum de 2,2 millions de dollars US pour la réalisation des travaux et créer 20 emplois. Et enfin, Zhong Ying group, qui a bénéficié de deux permis de recherches, va investir plus de 7 millions de dollars et créer 60 emplois.

En plus de cela, ces exploitants devront participer au financement des infrastructures collectives.





Commentaire

À LA UNE
Retour en haut