Eco et Business › Energie

 Niger : 13% de la population a accès à l’électricité

Selon le directeur de Nigelec, seuls 13% de la population bénéficient de l’électricité ce qui ne représente pas l’ensemble des personnes vivant dans des zones couvertes par un réseau électrique.

L’accès à l’électricité reste un problème majeur au Niger. 13% de la population seulement a accès ladite énergie et environ 65 à 70% des personnes vivent dans des zones n’étant pas couverte par le réseau électrique. Le pays continue par ailleurs d’acquérir 60 à 70% de son électricité à l’étranger. Ce pourcentage est en baisse, note cependant le directeur général de la Société nigérienne d’électricité (Nigelec), Alhassane Halid. « A une époque, nous importions 80 % de notre électricité. Aujourd’hui, la production locale couvre la demande supplémentaire et d’année en année, nous réduisons la part des importations », a-t-il indiqué dans une interview publiée par le blog ID4D de l’Agence française de développement (AFD).

Le « taux de croissance démographique » et la « grande superficie du pays » sont les principales causes de ce déficit. « En vérité, même en faisant 100 000 branchements par an et en raccordant du même coup 600 000 à 700 000 personnes, on court après la croissance démographique : la population augmente en effet de 800 000 personnes par an ! »

Le dossier de l’électricité reste cependant une priorité pour l’Etat nigérien, martèle Alhassane Halid. Le gouvernement envisage d’atteindre un taux d’électrification de 26 % et de 80 % à l’horizon 2035. Cette ambition, a jusqu’ici été fortement ralentie par l’insécurité engendrée par les crises en Lybie et au Mali et la présence de Boko Haram à l’Est du pays.

1000 milliards de Francs CFA sont requis pour résorber les problèmes d’électricité au Niger.



Commentaire

À LA UNE
Retour en haut