Eco et Business › L’Eco en +

Niger : le taux d’exécution des travaux du 3e pont de Niamey est de 46%

(c) Droits réservés

Les travaux de cette infrastructure, fruit de la coopération sino-nigérienne, ont atteint un taux d’exécution de 46%, a annoncé jeudi le directeur général des grands travaux du ministère de l’Equipement, Bachir Abba Nokoira.

Bachir Abba Nokoira a fait cette annonce à l’occasion d’une visite guidée sur le chantier organisée par la cellule de communication de la présidence nigérienne pour permettre aux journalistes de constater l’état d’avancement de construction de l’ouvrage.

« Si on se réfère à l’avancement physique des travaux, on peut être vraiment assuré que l’ouvrage pourra être livré dans les délais« , a estimé le directeur général, ajoutant qu' »en ce qui concerne les quelques soucis relevés par l’entreprise […], la procédure est suffisamment avancée« .

Ce pont, baptisé « Pont Général Seyni Kountché » par le président nigérien Mahamadou Issoufou lors du lancement des travaux de construction le 10 décembre 2017, est construit par l’entreprise chinoise China Harbour Engineering Company (CHEC), dans un délai prévu de 36 mois.

Une fois achevé, l’ouvrage sera doté d’une route à quatre voies et à double sens d’une longueur de 3,7 kilomètres. En plus de l’éclairage public des deux côtés du pont, il sera également planté des arbres dans le terre-plein central de deux mètres de largeur.

La réalisation de cette infrastructure routière moderne permettra ainsi d’embellir la ville de Niamey, de relier le nord et le sud de la capitale, et de rendre la circulation plus fluide entre les deux rives du fleuve Niger. Elle offre également une option supplémentaire pour les usagers des corridors en direction du Burkina Faso et du Mali, deux pays voisins.

Avec Xinhua





Commentaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut