International › APA

Adama Traoré, l’Espagne plutôt que le Mali

Le milieu offensif hispano-malien de Wolverhampton a finalement choisi de représenter la Roja plutôt que les Aigles, après une longue période d’hésitation.Adama Traoré Diarra, de son vrai nom, a fait son choix. Pour cette fenêtre internationale, il a été appelé à la fois par son pays de naissance et celui de ses parents. Mais le musculeux ailier de 24 ans a été aperçu au début du regroupement de la sélection espagnole qui se prépare à affronter ce mercredi soir en amical le Portugal de Cristiano Ronaldo. 

Peu après son arrivée, il a posé avec le maillot de l’équipe championne du monde en 2010 et d’Europe en 2012. Il a ensuite posté une photo sur sa page Twitter où il se dit « heureux d’avoir l’opportunité de revenir » avec la formation espagnole. 

Il avait honoré sa dernière convocation, en septembre passé, mais avait été contraint de rentrer en Angleterre, dans son club, pour avoir été testé positif à la Covid-19. Lors d’un précédent rassemblement également avec la Roja, du temps du sélectionneur Roberto Moreno, il avait dû déclarer forfait à cause d’une blessure.

Devant toutes ces mésaventures, le sélectionneur des Aigles, Mohamed Magassouba, espérait une remise en question de la part du virevoletant ailier pour ainsi tenter un coup de poker. Il l’a en effet convoqué pour les matchs amicaux du Mali contre le Ghana (9 octobre) et l’Iran (13 octobre).

Cependant, Traoré a préféré répondre à l’appel de Luis Enrique, mettant fin aux spéculations. « Je veux vraiment le voir avec un maillot de l’Espagne. En ce qui concerne l’appel qu’il a reçu du Mali, c’est à lui de décider », a ouvert le technicien ibérique. « A ma connaissance, il veut jouer pour nous, mais c’est sa décision et nous respecterons toujours les décisions des joueurs sur ces questions », a-t-il précisé.

Auteur de performances remarquables l’année dernière avec les Wolves, l’ancien joueur du FC Barcelone devrait dès lors être opérationnel pour les trois prochains rendez-vous de la Roja, dont les deux concernent la Ligue européenne des Nations face respectivement à la Suisse le 10 octobre et l’Ukraine trois jours plus tard.

Toutefois, Traoré ne pourra plus changer de sélection, comme l’a réussi l’hispano-marocain Munir El Haddadi, s’il joue l’un de ces deux matchs qualificatifs à l’Euro 2021.

Lors de son congrès annuel tenu le mois dernier, la Fifa a modifié, suite à une proposition de la Fédération marocaine de football, la règle prévoyant autrefois que les joueurs qui disputent un match de compétition au niveau international senior ne peuvent pas jouer pour un autre pays. 

Désormais, les footballeurs peuvent changer de sélection s’ils n’ont pas joué plus de trois matches au niveau senior, toutes les rencontres devant avoir lieu avant que le joueur n’atteigne l’âge de 21 ans. 

En outre, les apparitions dans les matches de la phase finale de la Coupe du monde ou des finales continentales telles que la Coupe d’Afrique des Nations interdiraient un changement d’éligibilité, mais pas les apparitions dans un tournoi comme la Ligue des Nations ou les éliminatoires de la CAN.


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut