International › APA

BRVM: 246 milliards FCFA de valeur de transactions enregistrées en 2020

La Bourse régionale des valeurs mobilières ( BRVM) de l’Union économique et monétaire ouest-africaine ( UEMOA) a enregistré en 2020, 246 milliards de valeur de transactions contre 136 milliards FCFA en 2019, soit une progression de 80% malgré la chute inédite de la croissance économique mondiale due à la Covid-19.

L’information a été donnée mercredi à Abidjan par Dr Edoh Kossi Amenounve, le directeur général de la BRVM et du Dépositaire central/ Banque de règlement ( DC/BR) qui présentait, par visioconférence, le bilan des activités 2020 de ces deux structures centrales du marché financier régional de l’UEMOA. 

  « La BRVM en 2020, outre la baisse des indices enregistrée, c’est 246 milliards FCFA de valeur de transactions contre 136 milliards de FCFA en 2019, soit une progression de 80 %, 46 sociétés cotées pour une capitalisation boursière de 4367 milliards  FCFA, 80 lignes obligataires pour une capitalisation de 6 051 milliards de FCFA, 3 Sukuk côtés », a révélé Dr Kossi dans une note d’information transmise à APA. 

Il a ajouté que  328 096 titres ont été échangés en moyenne journalière, 980,24 millions de FCFA transigés en moyenne journalière, un PER moyen de 10,03 et un ratio de liquidité qui s’établit à 3,60 %. S’agissant du DC/BR, Dr Edoh a indiqué qu’il a enregistré une conservation totale de 10 961 milliards de FCFA, soit une hausse de 15 % comparé à 2019 et des Evènements Sur Valeurs (ESV) de 1 055 milliards de FCFA, en progression de 24 % comparé à 2019. 

En ce qui concerne les perspectives, a poursuivi la note, Dr Edoh  annoncé que la BRVM et le DC/BR vont poursuivre leurs actions de développement par l’élargissement de la cote avec l’attraction de nouvelles valeurs et en privilégiant la sortie des fonds de Private Equity, le lancement des émissions obligataires de groupe (basket bonds) pour les PME, le lancement des études pour la mise en place d’un marché de produits dérivés.

 Par ailleurs, il a énuméré plusieurs autres actions dont l’accélération de la digitalisation des opérations et des services du marché et l’étude pour la mise en place d’un Data center régional pour renforcer le dispositif de continuité des activités.  « Même si certaines craintes demeurent, Dr Edoh Kossi reste optimiste sur l’évolution des marchés financiers en 2021  », a conclu la note.


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut