International › APA

Côte d’Ivoire: Roger Adom équipe l’OCPV de 17 véhicules et 50 motos

L’Office d’aide à la commercialisation des produits vivriers (OCPV) en Côte d’Ivoire a été équipé par le ministre ivoirien de l’Economie numérique, des Télécommunications et de l’Innovation, Roger Adom, de 17 véhicules 4×4 et 50 motos en vue d’améliorer le système d’approvisionnement des marchés en produits vivriers.Cet appui du ministère de l’Economie numérique, des Télécommunications et de l’Innovation via le Projet solutions numériques pour le désenclavement des zones rurales et l’e.agriculture (PSNDEA), s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’urgence de soutien aux filières agricoles impactées par la Covid-19 (PURGA) mis en place par le président de la République, souligne une note d’information transmise à APA.

Ce projet vise à atténuer les effets néfastes sur le secteur agricole et particulièrement des filières de production alimentaire.

A l’occasion de la remise officielle de ce matériel, le mercredi 09 mars dernier, le ministre Roger Félix Adom, s’est félicité de la franche collaboration avec le ministre Souleymane Diarrassouba, en charge du Commerce et de l’Industrie, de l’OCPV et du PSNDEA.

« Je remercie la Banque mondiale pour la qualité des relations qu’elle entretient avec notre pays », a-t-il indiqué. En vue de réduire la fracture numérique et moderniser le secteur agricole, la Côte d’Ivoire a bénéficié d’un financement de 37 milliards FCFA de cette institution pour la mise en place du PSNDEA.

 Le ministre Souleymane Diarrassouba a noté la bonne collaboration des différents acteurs qui a abouti à l’obtention de ces équipements opérationnels qui permettront d’améliorer le système d’approvisionnement des marchés en produits vivriers.

« Le rôle de l’OCPV sera renforcé et sera plus visible pour réussir ce défi qui est de garantir la sécurité alimentaire aux populations, et nous y travaillons »,  a souligné M. Diarrassouba.

Pour Gnényé Adou Bernard, directeur central de l’OCPV, cet accompagnement de proximité  en faveur des opérateurs de la chaîne de distribution des produits vivriers, permettra de maîtriser les marchés en produits alimentaires de base.

 « Grâce aux engins, désormais les agents pourront se rendre dans les contrées les plus reculées pour identifier les disponibilités des produits vivriers, afin de faciliter leur enlèvement et leur acheminement sur les marchés de consommation », a-t-il conclu.

Cet appui logistique intervient dans la foulée des nombreuses initiatives prises par le gouvernement ivoirien, non seulement pour réduire les impacts de la Covid-19 sur la production agricole, mais également pour  lutter contre la cherté de la vie.


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut