International › APA

Des deals transactionnels en marge du 3e AIF à Abidjan

Plusieurs entités ont signé des protocoles d’accord à l’occasion de la 3e édition de Africa Investment Forum (AIF) à Abidjan, où plus de 100 milliards de dollars US de transactions sont attendues.Institution financière multilatérale panafricaine, la banque africaine d’import-export (Afreximbank) a signé jeudi trois accords de grande envergure qui s’inscrivent dans le développement de la Zone de libre-échange continental (Zlecaf).

Le premier accord a été conclu avec « TheloDB », une entité ferroviaire sud-africaine constituée entre Thelo Ventures (société industrielle africaine) et la Deutsche Bahn Engineering & consulting (DB) d’Allemagne.

Cet accord a été paraphé par M. Ronnie Ntuli, président de TheloDB, et prof. Benedict Oramah, président de la banque et président du Conseil d’administration d’Afreximbank. Il a pour objectif de moderniser les réseaux ferroviaires du continent pour faciliter les échanges commerciaux.

Dans sa démarche de fournir des solutions de financement qui soutiennent la transformation de la structure du commerce africain, accélérant l’industrialisation et le commerce inter-régional, Afreximbank a signé un second accord avec la Banque d’industrie du Nigeria (BOI).

Il s’agit d’un accord de facilité portant sur 25 millions de dollars qui devrait permettre de cofinancer la préparation et le développement des exportations au Nigeria.  Il a é été signé par M. Olukayode Pitan – directeur général de BOI et Mme Oluranti Doherty directrice en charge de l’export et du développement.

Le troisième accord, lui, concerne Silverbird Group, une multinationale nigériane de l’immobilier, des médias et du divertissement créé par Ben Murray-Bruce pour une facilité de crédit sénior qui vise à hisser l’espace cinématographique africain à travers la construction d’un complexe de studios modernes.

M. Bruce Murray PDG Silverbird Group et Mme Helen Brume Directrice projet et du financement basé sur l’actif, ont signé l’accord qui devrait permettre à la multinationale nigériane de bénéficier d’un portefeuille de 100 millions de dollars.

Prof. Benedict Oramah s’est dit heureux de soutenir à travers son institution des projets sur le continent africain, où beaucoup d’idées ne voient pas le jour par défaut de financement. Pour lui, des changement s’opèrent et ces appuis devraient permettre de faire germer de grands rêves en Afrique.

Le total des actifs et des garanties d’Afreximbank s’élèvent à environ 25 milliards de dollars US et ses fonds propres à 4 milliards de dollars. La banque a décaissé plus de 51 milliards de dollars entre 2016 et 2021.


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut