› Politique

Diffa : Le Président Bazoum promet le retour, d’ici décembre, de tous les déplacés internes dans leurs localités respectives

Diffa : Le Président Bazoum promet le retour, d’ici décembre, de tous les déplacés internes dans leurs localités respectives

Le Président de la République du Niger Mohamed Bazoum a pris l’engagement de ramener les quelques 100.000 déplacés nigériens de la Région de Diffa dans leurs villages respectifs d’ici Décembre 2021.

Le Chef de l’Etat nigérien a pris cet engagement lors d’une conférence de presse qu’il a animée, ce samedi 3 juillet à Diffa et qui marque la fin d’une visite du terrain qu’il a entamée depuis le 1er juillet dernier.

‘’Aujourd’hui, nous avons décidé de faire en sorte que toutes les populations déplacées internes retournent dans leurs villages’’ a réaffirmé le Chef de l’Etat, annonçant que ‘’nous sommes sur un plan en plusieurs phases. L’échéance à l’issue de laquelle (…) toutes les populations vont retourner dans leurs villages, c’est le mois de Décembre 2021. (…) comme j’en avais fait la promesse durant la période électorale’’.

Pour rappel, les populations de 19 villages, dont celles de Baroua ont regagné leur cadre de vie après l’avoir déserté le 30 octobre 2015 suite aux attaques armées perpétrées par le groupe terroriste Boko Haram.

En effet, le mardi 20 juin dernier, environ 5935 personnes, ressortissant de ce village de Baroua et de 18 autres villages et réparties dans 1987 ménages ont rejoint leur terroir grâce à un programme du Président Mohamed Bazoum qui vise à rapatrier environ 130.000 déplacés de la Région, recasés pour la plus part dans des camps de réfugiés.

Selon le Président de la République, le retour de ces populations est surtout motivé par ‘’une situation sécuritaire qui est déjà favorable à cet effet’’.

Cependant, a-t-il relativisé, ‘’les exigences matérielles ne nous permettent pas de tout faire en même temps’’ car, a-t-il précisé, ‘’il s’agit de 300 villages plus ou moins grands  qui vont être concernés par cette opération’’.

‘’Les autres villages qui se situent le long de la Komadougou et puis une partie de Mainé Saroua, en passant par Chétimari, Guéskerou, Toumour et Bosso, eux seront concernés par les autres phases’’ a indiqué le Chef de l’Etat annonçant avoir ‘’demandé au Gouverneur de faire la planification. En combien de phases ? Je ne saurai le dire’’.

Parlant de la mobilisation des fonds pour le retour des déplacés internes et de la relance économique de la Région du Manga, le Chef de l’Etat affirme que l’Etat du Niger va principalement compter sur ses propres moyens.

‘’Nous allons principalement compter sur nos forces, sur nos propres moyens, Je le dis très clairement’’ a déclaré le Che f de l’Etat qui ajoute par ailleurs que ‘’c’est à titre secondaire que nos partenaires pourraient se mobiliser pour nous aider’’.

Pour le Président de la République, cette sortie médiatique est une occasion, de plus, pour lancer un appel aux partenaires du l’Etat du Niger  pour apporter leur contribution à cet ambitieux projet.

Cependant, a insisté Mohamed Bazoum, ‘’nous ne ferons pas reposer notre stratégie sur le comportement de nos partenaires,  sur leur bienveillance’’.

‘’C’est dans la mesure, seulement, où les moyens, qu’il faut, proviennent de nous-mêmes, que nous serons maitre de notre agenda’’, a expliqué le Chef de l’Etat nigérien, qui poursuit en déclarant que ‘’Nous allons donc débloquer les ressources qu’il faut pour assurer le transport des populations. Nous allons aussi leur assurer la prise en charge alimentaire d’urgence,  d’un point de vue strictement humanitaire, dans un premier temps’’.

Le Chef de L’Etat a cité, en plus de celui-ci,  d’autres besoins sociaux de base tel que la fourniture d’eau potable, la scolarisation des enfants et notamment la sécurité.

Sur la question de de la relance des activités économiques des populations réinstallées, ainsi que celles en cours de réinstallation, le dirigeant nigérien  souligne que ‘’la garantie de leur avenir va surtout reposer  sur la possibilité que nous allons leur donner en créant les conditions de se livrer à leurs activités économiques’’.

‘’Nous avons la chance d’être dans une Région qui n’est pas dénuée  de potentialités. Nous avons la rivière de la Komadougou ici, nous avons le lac Tchad, de l’autre côté. Donc on peut faire des cultures, et notamment des cultures de spéculation qui rapportent des ressources financières immédiatement (…) mais ils peuvent aussi faire des cultures vivrières’’ mentionne le Président de la République du Niger.

Parlant de la situation des réfugiés nigérians  ayant également fui les exactions de Boko Haram, Mohamed Bazoum déclare que ‘’Nous avons également décidé, de concert avec les autorités du Nigeria, en particulier avec l’Etat fédéré de Borno,  que  les populations de cet Etat qui sont les plus nombreuses ici au Niger [parmi les réfugiés, ndlr] retournent également chez elles’’.

Officiellement, souligne-t-on, on estime le nombre des réfugiés nigérians à plus de 330.000 personnes.

Dans le cadre de la coordination du rapatriement de ces réfugiés, le Président du  Niger indique avoir  rencontré le Gouverneur de Borno au cours de son séjour à Diffa.

‘’J’ai eu avec lui des échanges importants dont la conclusion est de créer toutes les conditions,  surtout pour leur accueil matériel, devant assurer le retour des nigérians qui se sont retrouvés sur notre territoire’’.

Le Président Bazoum a aussi soutenu avoir pu ‘’mesurer la volonté du Gouverneur de faire en sorte que, cette fois-ci, le retour va être définitif’’.

Le Chef de l’Etat a regagné Niamey en début d’après-midi de ce samedi 3 Juillet 2021.

Source : ANP


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut