International › APA

Divers sujets au menu des quotidiens marocains

Des cimetières bondés, la fin des régies autonomes, hausse du déficit commercial, voici les principaux titres développés par la presse marocaine parue ce lundi. +L’Economiste+ s’interroge si le Maroc manquera-t-il bientôt de cimetières pour enterrer ses morts? La question peut en surprendre plus d’un, mais elle est d’une actualité brûlante. Elle a d’ailleurs été posée lors de l’une des dernières séances hebdomadaires de la Chambre des représentants (Xe législature (2016-2021)), écrit le quotidien.

Les cimetières au Maroc font face à plusieurs contraintes, principalement dans les grands pôles urbains et les anciennes médinas. Parmi ces contraintes, il faut signaler le nombre limité de ces sites, l’étroitesse de leur superficie, leur ancienneté et la saturation de leur capacité maximale. L’aménagement et la gestion des cimetières font partie des compétences des conseils communaux, rappelle le journal.

+Al Bayane+ relève que le déficit commercial du Maroc s’est établi à 136,54 milliards de dirhams (1 euro=10,4 DH) à fin août 2021, en hausse de 22,3% par rapport à la même période de l’année 2020.

Au titre des huit premiers mois de cette année, les exportations se sont situées à 201,15 milliards DH, soit le plus haut niveau atteint durant la même période au cours des cinq dernières années, en hausse de 23,8% par rapport à fin aout 2020, selon l’Office des changes. En parallèle, les importations ont augmenté de 23,2% à 337,69 milliards DH, ajoute la même source.

+Al Yaoum Al Maghribi+ fait savoir que l’opération d’injection de la 3ème dose du vaccin anti-covid 19 débutera lundi 04 octobre, a annoncé dimanche le ministère de la santé.

L’opération concernera dans une première étape les personnes ayant reçu les deux premières doses depuis au moins 6 mois, précise le ministère dans un communiqué sur les modalités et les démarches de vaccination à la troisième dose, notant que cette décision a été prise sur la base des recommandations du comité scientifique national et des recommandations scientifiques internationales.

+Aujourd’hui le Maroc+ souligne que le compte à rebours commence pour les futures sociétés régionales d’eau et d’électricité. Les responsables multiplient les réunions, notamment avec les partenaires sociaux, pour préparer le terrain à la création de ces nouvelles entités.

Selon le quotidien, les premières devraient voir le jour très bientôt dans trois mois. Pour aller plus vite, les autorités compétentes vont agir par étape. Autrement, quatre sociétés régionales devraient voir le jour dans des régions pilotes dans une première phase, notamment la région de Casablanca.


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut