› Société

La Chine et le gouvernement nigérien auprès des victimes des inondations de Mirriah

Le Ministre de l’Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes, M. Laouan Magagi, qu’accompagne l’Ambassadeur de Chine au Niger, S.E. Zhang Lijun, a effectué ce samedi 7 décembre une visite de compassion aux sinistrés des dernières inondations des communes de Dogo et Kolléram dans le département de Mirriah (Zinder), où plus de seize mille (16.000 ) personnes se sont retrouvées sans abri après l’effondrement de leurs habitations.

Prenant la parole à Garin Katiella, l’Ambassadeur de Chine au Niger a déclaré que son déplacement s’inscrit dans le cadre d’un témoignage de solidarité aux populations victimes des inondations et pour apporter la contribution de son pays en aide d’urgence à la demande des autorités nigériennes et qui se traduit à plusieurs milliers de tonnes de riz.

Cette aide, qui est en cours d’acheminement, sera bientôt réceptionnée par les autorités nigériennes, a-t-il expliqué, avant de saisir cette occasion pour se réjouir de la fructueuse coopération qui lie le Niger et la Chine depuis plusieurs décennies.

Pour le Ministre Laouan Magagi, cette visite de compassion à l’endroit des victimes des inondations témoigne de l’intérêt et de l’attachement des plus hautes autorités du pays aux populations nigériennes. Il a annoncé que l’Ambassade de Chine au Niger promet de soutenir à hauteur de  43 millions de FCFA les sinistrés de Dogo et Kolléram, en plus de l’important tonnage du riz.

Le Ministre de l’Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes a salué le soutien constant de la Chine au Niger, en particulier dans les projets structurants du Président de la République Issoufou Mahamadou.
Le Gouverneur de la Région de Zinder, le Maire de Kolléram et celui de Dogo ont tour à tour pris la parole pour se féliciter de cet appui important de la Chine aux victimes des inondations de la région de Zinder, avant de remercier vivement le diplomate chinois pour la promesse de 43 millions F CFA en guise de soutien de l’Ambassade de Chine au Niger aux villages sinistrés  relevant de ces entités administratives de proximité.

La fin de la cérémonie a été sanctionnée par la remise d’un cheval harnaché à l’Ambassadeur de Chine au Niger, offert par le Chef de Canton de Dogo. Le Chef de Canton de Baban Tapki a intronisé le diplomate Chinois au titre de Boulama, attaché à sa Cour.



Commentaire

À LA UNE
Retour en haut