International › APA

La Côte d’Ivoire inaugure un dispatching d’électricité, jeudi

L’infrastructure est le fruit d’une convention de financement conclue entre la Côte d’Ivoire et la Banque européenne d’investissement (BEI) en décembre 2015.Le Premier ministre ivoirien procédera ce jeudi 24 février 2022 à l’inauguration d’un nouveau dispatching national de Côte d’Ivoire Energies à Yamoussoukro qui a coûté 26,2 milliards Fcfa. L’infrastructure devrait permettre de fournir l’électricité selon les demandes en charges.

Ce dispatching national ou conduite du système électrique permettant d’assurer un équilibre permanent entre l’offre et la demande est le deuxième du genre en Côte d’Ivoire, après le barrage de Soubré. Il confirme la renaissance d’un secteur stratégique qui naguère fut un levier essentiel du miracle économique ivoirien des années 1970.

L’événement, placé sous la présidence du ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie, Thomas Camara, marquera d’une pierre blanche l’histoire du secteur de l’électricité en Côte d’Ivoire.

Le nouveau dispatching national situé à Yamoussoukro, la capitale politique du pays, est bâti sur une superficie de 2,4 hectares et divisé en deux zones, à savoir la zone de dispatching et la zone d’habitation.

La zone du dispatching comprend le bâtiment principal « dispatching » composé de quatre étages (R+3) abritant les salles de conduite des départements de Transport et de Distribution. Outre ces infrastructures de base, le bâtiment principal comprend un restaurant et une infirmerie.

Le bâtiment principal comprend également un groupe électrogène de réservoirs d’eau de grande capacité, d’un poste électrique de livraison 15/0.4 kV comprenant 2 transformateurs de 1000 kVA et armoires de distribution.

La zone d’habitation, elle, comprend deux bâtiments d’habitations de cinq étages (R+4). Chaque bâtiment contient 12 appartements, une salle polyvalente, une salle de sport, une buanderie, un espace loisir (piscine et trois terrains de sport), ainsi que plusieurs autres commodités.

Le coût d’investissement du projet s’élève à 26,2 milliards de FCFA. La convention de financement a été conclue entre l’Etat de Côte d’Ivoire et la Banque européenne d’investissement (BEI) le 21 décembre 2015.

La réalisation de ce projet a duré 36 mois. En termes d’impacts économiques, l’activité du nouveau dispatching de Yamoussoukro permettra d’améliorer la gestion en temps réel de l’équilibre entre la production et la consommation d’énergie électrique.

L’infrastructure va contribuer à assurer une meilleure qualité de la fourniture de l’électricité au niveau national et en direction des pays voisins interconnectés avec la Côte d’Ivoire (Burkina, Mali, Ghana, Libéria, Guinée).


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut