Culture › Arts visuels

Lancement de la 4ème édition de « Toukountchi’’, le festival du cinéma au Niger

(Agence Nigérienne de Presse)_ Le Ministre de la renaissance culturelle des arts et de la modernisation sociale M.Assoumana Mallam Issa a présidé ce mercredi 30 octobre 2019 la cérémonie d’ouverture  de la 4e édition du festival du cinéma au Niger dénommé ‘’Toukountchi’’ dans l’amphithéâtre de l’Institut de Formation au Technique de l’Information et de la Communication (IFTIC).

Le thème retenu cette année est « Quels films pour les festivals du cinéma en Afrique »
Dans son discours d’ouverture, le ministre a declaré « qu’il tient à remercier tous les organisateurs  de ce festival  parce que je connais l’importance de la critique dans la promotion du cinéma et surtout dans un contexte Nigérien où le cinéma   est entrain de s’envoler  et  malgré les difficultés financières les cinéastes sont entrain de prendre leurs envol »
Pour le ministre « Grace aux anciens nous sommes entrain de doter notre pays d’une fédération des associations des cinéastes du Niger et  ca sera un cadre merveilleux qui va développer la synergie nécessaire pour faire la promotion de notre cinéma et quand on le mettra  sur pied.  Notre ambition est de créer un fond pour la promotion de la culture de façon générale et de façon spécifique pour le financement du cinéma et qu’un vide énorme sera comblé » a-t-il souligné.

Le ministre M. Assoumane Malam Issa a profité de cette occasion pour féliciter  plusieurs acteurs du cinéma dont Mme Ramatou Keita  et  Aicha Maki pour leur succès.
« Le festival Tounkountchi est bien parti parce qu’il se déroule dans le temple de la réalisation, de l’image, du son et dans le temple de tout ce qui peut nous faire réussir les films et les documentaires est que le festival Tounkountchi va sortir des résolutions, des critiques objectives adressé a nous autres en tant qu’encadreur, aux anciens, aux cinéastes et au public qui doit consommer  Nigérien et a tous ceux  qui ont un rôle à jouer dans la promotion de la culture et du cinéma pour qu’ ensemble on prenne acte pour le mettre en œuvre dans nos différents actions, projets et dans nos différents réalisations ».

Pour sa part le délégué General de Tounkountchi M.Yousoufa  Halidou Harouna  a indiqué « que  le   festival  Toukountchi d’année en année se positionne comme un  festival digne d’intérêt non seulement par sa régularité aussi par la demande des cinéastes Africains à participer de même pour la diversité des activités en plus des films inscrits et nominé de 15 pays depuis sa 2e Edition et surtout par la convention signé avec la Fédération Africaine de la critique cinématographie pour décerner un prix a chaque édition de Tounkountchi ».

Le Représentant du délégué permanent de FESPACO M. Sondé Hamadou a son tour remercié la délégation générale de Tounkountchi festival du cinéma au Niger et l’ensemble des organisateurs pour avoir associé le FESPACO aux différentes  cérémonies de cette 4e Edition.
Plusieurs délégation des pays prennent part a cette 4e Edition dont le Burkina Faso, le Benin, la cote d’ivoire, le Mali, et le Togo.
Il faut aussi noter qu’un hommage a été rendu par Zalika Souley la Marraine de cette 4 e Edition de Tounkountchi Festival du cinéma au Niger, une des doyennes des comédiennes  et elle a par la suite remercié tous les invités, le FESPACO et les autorités qui ont autorisé  ce festival.

La cérémonie s’est déroulée en présence du Directeur General de l’ORTN Seydou Ousmane et la Directrice Générale de l’Institut de Formation au Technique de l’Information et de la Communication (IFTIC) Mme Ousmane Fatouma Saley.

 



Commentaire

À LA UNE
Retour en haut