International › APA

Le comportement des citoyens avec le confinement retient l’attention des quotidiens marocains

Les quotidiens marocains parus ce lundi se focalisent sur nombre de sujets dont le relâchement, le non-respect des mesures de confinement, la distribution des masques de protection et la saisie d’une importante quantité de drogue à Casablanca.+Aujourd’hui le Maroc+ estime que les chiffres semblaient tendre à la baisse après quelques jours où les déclarations de nouveaux cas contaminés au Coronavirus avaient atteint des pics.

Seulement voilà, des foyers ont été découverts, depuis quelques jours, dans des familles ou des usines, signale le quotidien, notant que la situation n’est pas près d’être stabilisée. Ce n’est pas le cas de la majorité, certes, mais peut-on laisser une minorité d’inconscients et d’irresponsables mettre en péril la vie de tous les Marocains ?, s’interroge-t-il.

+Assahraa Al Maghribiya+ , redoute un relâchement dans le respect des mesures de confinement qui se fait de plus en plus ressentir ces derniers jours alors que le Maroc a déployé des efforts considérables pour éviter les retombées négatives du Coronavirus à court et moyen terme.

Le Maroc s’est démarqué, sans nul doute, par sa réactivité devant l’ampleur de la crise pandémique, poursuit-il, rappelant que « nous avons encore beaucoup de chemin devant nous pour gagner notre bataille contre le coronavirus ».

Pour +L’Economiste+, il n’est pas sûr que l’on arrive à sortir du confinement le 20 mai 2020, notant que le comportement social n’arrive pas à stopper le virus. La distribution pharmaceutique est sous-dimensionnée pour la masse et les volumes de livraisons de masques, prévient-il.

Plus de la moitié des personnes sondées par le journal, disent avoir des difficultés pour s’approvisionner en masques de protection, relève-t-il, faisant savoir que logiquement, une partie d’entre eux a sans doute fini par trouver, mais dans quelle quantité ?

+Le Matin+ rapporte que le service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca a procédé, dimanche, à la saisie de 3,5 tonnes de chira à bord d’un camion de transport routier de marchandise et à l’interpellation de deux personnes, dont une femme, présumées impliquées dans cette affaire.

Le camion, qui provenait d’une des villes du nord du Royaume, a été intercepté au niveau de la gare de péage autoroutier « Tit Mellil » près de la ville de Casablanca, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), cité par le journal, notant que les opérations de fouilles ont permis la saisie de 106 colis de drogue, d’un poids total de 3,5 tonnes, soigneusement dissimulés dans une cargaison de produits fourragers.

L’opération a permis aussi l’arrestation du conducteur et d’une femme qui se trouvait également à bord du camion, tous les deux ayant des antécédents judiciaires pour trafic de drogue, précise la même source.


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut