International › APA

Le FPI s’engage à fond dans la réconciliation avant l’arrivée de Gbagbo

La frange du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) conduite par Assoa Adou, appelle les militants du parti à s’engager dans la campagne de réconciliation nationale et assure de l’arrivée de Laurent Gbagbo en terre ivoirienne.

Le Comité central de cette frange du parti fondé par M. Gbagbo, réuni samedi à Abidjan a appelé à la mobilisation de toutes les structures du parti et de tous les militants à « s’engager, sans réserve, dans la campagne pour la réconciliation nationale en s’abstenant de tout propos et de tout comportement revanchard ou haineux ».

Les membres du Comité central, rassemblés sur convocation du secrétariat général, ont assuré de leur « soutien indéfectible » à « Laurent Gbagbo, homme de paix, de tolérance et de pardon dont l’arrivée en terre ivoirienne est attendue de tous pour la réconciliation véritable et la paix en Côte d’Ivoire ».

Dans l’élan de la réconciliation nationale, le Comité central a « demandé en conséquence, la libération de tous les prisonniers politiques, civils et militaires, et le retour sécurisé de tous les exilés ». 

Le secrétaire général, Assoa Adou, a au cours de la séance informé le Comité Central de la mise en place, « en accord » avec M. Gbagbo, de deux structures chargées, sous l’autorité du Secrétaire Général, de l’organisation et de la gestion du retour, au pays, de l’ex-président.  

Il s’agit, d’une part, du « Comité national d’accueil » de M. Gbagbo, composé de personnalités issues de toutes les régions du pays, officiellement installé le 24 février 2021, et, d’autre part, du « Comité Opérationnel d’Organisation » du retour de l’ex-président ivoirien. 

Le Comité Central qui s’est félicité de l’avancement des préparatifs du retour, en Côte d’Ivoire, de M. Laurent Gbagbo, a salué « le triomphe du droit et de la vérité qui s’est manifesté aux yeux du monde entier par l’acquittement définitif » de MM. Gbagbo et de Charles Blé Goudé. 

La frange du FPI dirigée par Assoa Adou considère M. Gbagbo comme le « président » du parti. L’ancien Premier ministre, Pascal Affi Nguessan, président statutaire, lui, entretient d’autres militants. Et ce, après des dissensions soutenues depuis quelques années. 

M. Assoa Adou a eu des séances de travail avec l’ancien président les 03 et 04 avril 2021 à Bruxelles, relativement à la question de son retour en Côte d’Ivoire, après son acquittement définitif fin mars 2021.  

Pour le Comité Central, le retour de M. Gbagbo « sur la terre de ses ancêtres doit être un moment de grand rassemblement de tous les Ivoiriens, non pour célébrer une victoire, mais pour engager ensemble le combat de la réconciliation et de la cohésion » entre tous les fils du pays. 

La rencontre a eu lieu sous la présidence de Laurent Akoun, 4ème vice-président chargé de la vie du parti. L’ordre du jour de cette session extraordinaire a porté sur un point unique: Préparatifs de l’accueil de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo.


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut