› Eco et Business

Le Ministre du commerce veille sur l’opération vente à prix modéré des vivres

C’est par la région de Dosso que le ministre du commerce et de la promotion du secteur privé M. Saley Sadou a entamé, hier mercredi 12 août 2020, une mission de travail à l’intérieur du pays.

L’objet de ce déplacement s‘inscrit dans le cadre de la supervision de l’opération vente de vivres  à prix modérés.
Dans la région de Dosso, première étape, et en compagnie du gouverneur, des cadres centraux et régionaux de son ministère, M. Saley Sadou a effectué un certain nombre de visites dans la commune urbaine de la ville de Dosso.
La première visite a conduit la délégation ministérielle au magasin de l’OPVN qui dispose de 1.600 tonnes de vivres toutes catégories confondues destinées à la  vente à prix modérés et à la distribution gratuite.

Par rapport à la vente à prix modérés, Dosso est à la 4ème phase sur les 7 prévues. S’agissant de la distribution gratuite, sur les trois phases, deux ont été exécutées.
La deuxième étape des visites a été consacrée à la chambre de commerce et d’industrie qui abritera bientôt la maison de l’entreprise dont les bâtiments viennent d’être construits.

La délégation s’est enfin rendue sur un site réservé pour la construction d’un marché moderne à Dosso.
A l’issue de toutes ces visites, le Ministre du commerce et de la promotion du secteur privé, M. Saley Sadou a indiqué que ‘’cette année est une année exceptionnelle, l’état a beaucoup investi dans le plan de soutien au plan global qui dépasse les 300 milliards dont 30 milliards consacrés à l’opération vente à prix modérés . C’est 81.500 tonnes qui sont programmés contre 71.500 tonnes l’année passée’’.

Ce programme, a précisé le Ministre du commerce, a été ‘’revu par rapport à la situation de la pandémie du COVID-19 qui a mis les populations dans une situation extrêmement difficile sur le plan économique’’.
Parlant de la vente à prix modérés, M. Saley Sadou a souligné que c’est la quatrième phase qui est en cours et naturellement chaque année le ministère du commerce intervient au milieu de l’exécution et à la fin. Au cours de la présente mission, l’attention sera portée au recouvrement, au revolving où est dressé un plan de financement. Dans ce plan de financement, le commerce s’engage avec le ministère des finances à faire rentrer la partie qui doit être recouvrée soit les 45% du coût global. Sur ces 45%, a notifié M. Saley Sadou, son ministère s’engage à verser les 96 à 97%.

Si les missions ne sont effectuées, a expliqué le Ministre du commerce, il y aura des problèmes de recouvrement avec le comportement de ceux qui sont chargés de l’exécution en ce sens que cette année le Niger va rentrer dans les activités politiques et il faut se lever tôt dans la mesure où les présidents des comités de gestion sont les maires qui sont candidats. Les années passées, il n’y avait pas d’activités économiques, ils ne sont pas nombreux, ce qui fait qu’à la fin de l’opération, l’état rentre dans ses droits et actuellement la crainte c’est que cet argent ne soit utilisé  pour financer les campagnes.
‘’Les gouverneurs ont été instruits pour talonner  les maires pour verser les recettes issues de cette vente à prix modérés’’ a-t-il averti.
Abordant la question de recouvrement, le Ministre du commerce et de la promotion du secteur privé a reconnu que ‘’depuis trois ans, la région de Dosso à part celle de Maradi qui faisait 100%, arrive en deuxième position et déjà pendant cette troisième phase, en attendant la quatrième, Dosso est à 100% de recouvrement’’. C’est pourquoi, M. Saley Sadou s’est dit ‘’satisfait de la région de Dosso par rapport à l’exécution et au recouvrement pour cette vente à prix modérés’’.

Au sujet des visites de terrain, la délégation ministérielle a apprécié les infrastructures de la chambre de commerce et de l’industrie où la maison de l’industrie sera installée à Dosso avec le centre agréé en gestion qui va assister les opérateurs économiques dans la tenue de leur comptabilité. Le ministre du commerce a enfin rendu une visite de courtoisie au sultan de Dosso Djermakoye Maîdanda Saidou avec qui les préoccupations des populations de Dosso ont longuement été évoquées.


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut