Eco et Business › Energie

Le Niger se prépare à exporter son pétrole via le port de Cotonou

Le Niger vient d’adopter un protocole d’accord devant être paraphé avec le Bénin voisin, dans le cadre de son projet d’acheminer son pétrole brut via un pipeline jusqu’au port de Cotonou, en vue de son exportation.

L’accord adopté vendredi, 24 mai, à Niamey, lors du conseil des ministres, fixe notamment les conditions générales relatives à la construction et à l’exploitation du système de transport des hydrocarbures par pipeline, à travers les territoires des deux pays.

Le Niger est producteur de pétrole depuis 2011, suite à la mise en exploitation du gisement d’Agadem. Ce pays du sahel dispose aujourd’hui d’une industrie pétrolière complète, produisant un pétrole de haute qualité traité par la Société de raffinage de Zinder (Soraz). Sa production actuelle est de 20.000 barils par jour, pour un besoin national estimé à 7.000 barils.

Avec le démarrage prochainement de la seconde phase d’exploitation du bloc d’Agadem, grâce à un avenant avantageux au contrat de partage de production adopté en juin dernier, le Niger ambitionne de quintupler sa production journalière actuelle de brut, pour passer à 110.000 barils d’ici 2021, et bénéficier ainsi d’importants revenus financiers, annonce-t-on de source officielle à Niamey.

 

Source: aniamey.com

Commentaire

À LA UNE
Polls

How Is My Site?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut