› Politique

Le président Emmanuel Macron rend hommage aux victimes de l’attaque terroriste du camp militaire d’Inatès

Niamey, le 22 décembre 2017/ AFP PHOTO

Le président français Emmanuel Macron en visite au Niger dans l’après- midi du dimanche 22 décembre s’est rendu au carré des martyres de la base aérienne 101 de Niamey, en compagnie de son homologue du Niger M. Issoufou Mahamadou pour s’incliner et se recueillir sur les tombes des 71 militaires nigérien tués suite à l’attaque par les terroristes , le camps militaire de Inatès le mardi 10 décembre dernier .
Le président Issoufou Mahamadou et Emmanuel Macron ont eu un entretien tête à tête au menu la préparation du sommet de peau le 13 janvier prochain.
Les deux présidents ont par la suite Co-animé une conférence de presse dominée par la situation sécuritaire dans le sahel.
Lors de cette conférence, le Président français a souligné avoir tenu à venir ‘’s’incliner devant les dépouilles de vos soldats tombés le 10 décembre dernier à Inatès, témoigner le respect que nous leur devons, notre solidarité pour leurs familles comme pour vos armées et pour toute la Nation’’.
Prenant la parole, le Président de la République Mahamadou Issoufou a indiqué que ‘’rendre visite à ceux qui sont dans le deuil est l’acte le plus apprécié, c’est pour cela, a-t-il notifié, que cette visite va directement aux cœurs des nigériens et confirme l’engagement de la France à nos côtés dans la guerre contre le terrorisme, cette guerre dans laquelle des hommes meurent de tous les côtés’’.
Mahamadou Issoufou a rappelé qu’ ‘’il y a de cela quelques semaines la France a perdu 13 de ses soldats et nous, nous avons perdu 71 de nos soldats et le sacrifice de ces soldats et de toutes les victimes civiles et militaires du terrorisme ne doit pas être vain’’.
‘’Et c’est pour cela, que nous sommes déterminés à poursuivre la lutte jusqu’à la victoire finale, jusqu’à vaincre le terrorisme’’, a-t-il ajouté.
‘’A notre niveau, nous essayons de renforcer les capacités de nos FDS, leurs capacités opérationnelles, leurs capacités de renseignement, au niveau national et au niveau régional, nous essayons de renforcer les capacités de la force conjointe de G5 Sahel et également les capacités de la force mixte multinationale qui se bat contre le Boko Haram dans le bassin du Lac Tchad, nous essayons également de mobiliser la solidarité à l’échelle de la CEDEAO’’, a affirmé le Président Issoufou.
Mahamadou Issoufou a par ailleurs souligné que ‘’pas plus tard qu’hier, à l’occasion de son 56ème  Sommet ordinaire, la CEDEAO a décidé la montée en puissance de sa force en attente qui, dès qu’elle sera prête aux côtés du sahel, des forces conjointes pour mener ensemble cette guerre contre l’ennemis, pour pouvoir vaincre le terrorisme au sahel et dans le bassin du Lac Tchad, il faudra qu’on renforce nos alliances notamment avec la France, les autres pays amis’’.
Le Président de la République a enfin remercié son homologue français pour tout ce qu’il fait pour mobiliser l’opinion européenne sur cette guerre que nous menons au sahel.
A l’issue de cette conférence, les deux Présidents ont visité le Centre de Commandement des opérations Barkhane en compagnie du Président de l’Assemblée Nationale Ousseini Tinni et du Premier Ministre Brigi Rafini.


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut