International › APA

Les jeunes ivoiriens exhortés à éviter l’immigration clandestine

Le Cheick Aïma Ousmane Diakité, le guide de la communauté musulmane en Côte d’Ivoire, a exhorté dimanche les jeunes à éviter l’immigration clandestine, lors de la célébration du 14e Giga Maoulid d’Abidjan.

« Aujourd’hui, il y a des tentations, et beaucoup de nos jeunes tentent l’aventure pour aller dans d’autres pays, derrière l’eau, mais il y a beaucoup qui restent dans l’eau », dans la méditerranée, a dit Cheick Aïma Ousmane Diakité, dans une exhortation. 

Le Cheick Aïma Ousmane Diakité a renseigné les jeunes sur les dangers de ce phénomène à l’occasion de ce Maoulid, organisé par le Groupe de réflexion islamique spirituelle et esotérique (GRISE), une entité islamique et apolitique créée par de jeunes musulmans.

Plusieurs jeunes risquent leur vie, dans la méditerranée en tentant d’aller en Europe, alors qu' »ici, par la grâce de Dieu, en Afrique, et spécialement en Côte d’Ivoire, il y a beaucoup d’opportunités », a fait observer le guide religieux. 

Selon des études, ajoutera-t-il, « ceux qui vont à l’aventure et qui vont mourir dans l’eau, ne sont pas les plus pauvres, parce que pour organiser ces voyages c’est au moins un, deux, ou trois millions Fcfa qu’il faut ».  

Ce fonds, à Abidjan, selon l’imam, même avec un million Fcfa on peut « monter une petite affaire », parce que plusieurs sont devenus riches et ont commencé avec de petits fonds pour devenir prospère et « c’est ceux-là les vrais riches » et non ceux qui suivent des voies illégales.  

« Quand tu vas aujourd’hui, en France, en Allemagne, en Italie, les travaux que les gens ne faisaient pas, ils le font tous aujourd’hui. À Paris, j’ai vu des Français qui prennent des poubelles pour mettre dans des véhicules, alors qu’avant, ils ne s’intéressaient pas vraiment à ça », a-t-il dit.  

« Cela veut dire que le monde est en train de changer », a-t-il fait remarquer, tout en interpellant les parents qui encouragent leurs enfants à partir. Pour lui, c’est comme si on poussait son enfant à se suicider.

Les filles qui empruntent ce chemin, « toutes arrivent eu Europe avec le Sida au moins », car « près de 90% de ces filles ont toutes le Sida et d’autres maladies graves », s’est-il insurgé, avant d’ajouter « on ne voyage pas pour aller mourir ».   

Il a conseillé les jeunes, à « investir les deux ou trois millions de transport » au pays, et dans deux ans, trois ans, ils peuvent se prendre en charge. Et ce, afin d’être utiles à eux-mêmes, à leurs parents, à la communauté mais aussi à la Côte d’Ivoire.   

La célébration de la 14e édition du Giga Maoulid d’Abidjan a réuni, selon le président du Comité d’organisation, Konaté Sidiki, le député de Man (Ouest ivoirien), six ministres et des délégations venues du Burkina Faso, du Mali, de la Guinée, de la Mauritanie, de la France et de l’Italie. 

M. Binaté Mamadou, le représentant de la ministre de l’Éducation nationale et de l’alphabétisation, Mariatou Koné, marraine de la cérémonie, a sollicité des prières pour la réussite du système éducatif ivoirien et des états généraux de l’éducation et de l’alphabétisation. 

Les états généraux de l’éducation et de l’alphabétisation devraient donner un « nouveau souffle à l’école ivoirienne afin de la réconcilier avec les valeurs de l’excellence et les valeurs citoyennes », a-t-il déclaré, appelant également les fidèles à prier pour la paix, la stabilité et la sécurité du pays.

Le ministre Adama Kamara, en charge de l’Emploi et de la protection sociale, parrain de la cérémonie,  a salué cette tribune de haute spiritualité qui permet de prier pour le pays, le continent et l’humanité. 

Il s’est réjoui de ce moment qui a aussi réuni des pays de la sous-région ouest-africaine pour célébrer la naissance du Prophète Mouhamad et prier pour l’espace communautaire qui connaît une « recrudescence de prise de pouvoir par des voies non démocratiques ». 

La célébration était sous le haut patronage du ministre d’Etat, ministre ivoirien de la Défense,  Birahima Téné Ouattara. L’épouse de l’ex-Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, a également apporté un « appui » au succès de cette cérémonie.

La commémoration de la naissance du Prophète Muhammad (Paix et Salut sur Lui), dénommée Giga Maoulid d’Abidjan draine chaque année, un nombre sans cesse croissant de fidèles. Plus de 9.000 fidèles et sympathisants ont été enregistrés lors des éditions précédentes.  

Cette année, la 14ème édition du Giga Maoulid d’Abidjan, s’est tenue au Palais des Sports de Treichville, avec pour conférencier principal le Cheick Malick Konaté autour du thème : « La dimension spirituelle du prophète Mouhamad ».  

Le GRISE est dirigé par le guide spirituel charismatique de la Tariqa Tidjani en Côte d’ivoire et éminent conférencier El Hadj Cheick Malick Konaté. Il tient chaque année et depuis plus de 10 ans, une série de manifestations d’envergure visant à la sensibilisation et l’éducation des fidèles musulmans.


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut