› Eco et Business

Les lourdes conséquences économiques de la fermeture des frontières du Nigéria

Depuis le mois d’août, environ 500 camions sont bloqués à Konni dans la région de Tahoua, à quelques encablures de la frontière du Nigéria, rapporte le Sahel dimanche.

C’est la conséquence de la fermeture des frontières terrestres entre le Niger et le Nigeria, décidée par les autorités d’Abuja, avec la lutte contre la contrebande du riz, comme motif avancé.

Toutefois, les camions en questions appartiennent majoritairement aux opérateurs économiques nigérians entrés au Niger pour la livraison des cargaisons avant l’application de cette mesure. Cette situation est très mal vécue par les populations et notamment les opérateurs économiques du côté des deux pays. Le 12 novembre 2019, le ministre des Finances nigérien, Mamadou Diop annonçait que les recettes douanières avaient chuté de plus de 40 milliards de FCFA du fait de cette situation.

Espérons que la rencontre tripartite de ce 14 novembre à Abuja entre les autorités du Niger, Nigéria et Bénin permette de trouver une solution convenable pour tous.

Source : Niameyetles2jours.com



Commentaire

À LA UNE
Retour en haut