International › APA

Maroc: La 6e édition du Salon international Halieutis, du 1er au 5 février prochain à Agadir

Après deux années d’absence à cause de la pandémie du Covid-19, le Salon Halieutis fait son grand retour en 2023. Pour la prochaine édition qui aura lieu du 1er au 5 février à Agadir, plus de 50.000 visiteurs et 260 exposants sont attendus. L’Espagne sera à l’honneur.La 6e édition du Salon international marocain Halieutis se tiendra du 1er au 5 février prochain à Agadir (sud), sous le thème: «Pêche et Aquaculture durables: leviers pour une économie bleue inclusive et performante», a annoincé le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, Mohammed Sadiki, qui s’est enquis ce vendredi de l’état d’avancement des préparatifs pour l’organisation de cette édition.

Organisée au parc des expositions d’Agadir, sur plus de 16.000 m², cette édition devrait accueillir plus de 50.000 visiteurs avec la participation de plus de 260 exposants parmi les opérateurs du secteur de la pêche, de la transformation des produits de la mer et de l’aquaculture.

Au total, 48 pays seront représentés, dont les 22 pays membres de la Conférence ministérielle sur la coopération halieutique entre les états africains riverains de l’océan Atlantique (COMHAFAT). L’Espagne sera le pays invité d’honneur de l’édition 2023 du salon.

Selon la présidente de l’Association du Salon Halieutis, Amina Figuigui, les préparatifs pour l’organisation de cet évènement, avancent à un rythme soutenu. A la date du 6 janvier, 97% de la superficie totale du site (7.801m²) ont été commercialisés et l’ensemble des pôles du salon affichent des taux d’occupation extrêmement satisfaisants, souligne-t-elle.

Lors de cette édition, une série de conférences sera animée par des personnalités scientifiques de renommée afin de partager leurs visions de l’avenir du secteur halieutique et de l’économie bleue, ainsi que leurs recommandations dans le cadre de sessions plénières axées notamment sur la contribution de la science, de la technologie et de l’innovation dans la transformation de la pêche en un secteur durable qui contribue pleinement à la production alimentaire et au développement de l’économie bleue.

Au programme, des débats autour de la réalisation du plein potentiel de l’aquaculture en assurant la durabilité des écosystèmes marins et en s’appuyant sur la dynamique de l’économie bleue, ainsi que la préparation des prochaines générations aux nouveaux métiers de la mer, des sciences et de leadership pour construire des systèmes halieutiques résilients et développer l’économie bleue du futur.

En 2021, la production halieutique nationale a totalisé un volume de 1,418 million tonnes, générant un chiffre d’affaires de 15 milliards de dirhams (1 euro = 11 DH), plaçant ainsi le Royaume au premier rang des producteurs africains et à la 15e place à l’échelle mondiale.


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut