Société › Faits divers

Niger: après sa reconstruction, l’Eglise catholique fait des dons

Les oeuvres sociales menées par l’Eglise ont permis de l’enraciner dans ce pays musulman, où sa présence a récemment été menacée

 

L’Eglise catholique au Niger, qui ne regroupe qu’un peu plus de 1% de la population dans ce pays à 98% musulman, y est “bien enracinée”, confie l’archevêque de Niamey, Mgr Laurent Lompo Djalwana. Cei est la résultante des oeuvres sociales qu’elle mène dans les domaines de l’éducation, de la santé et de la promotion féminine.

L’archevêque souligne que la petite Eglise du Niger est sortie renforcée des épreuves subies lors des violentes attaques contre ses lieux de culte, en janvier 2015, à la suite de l’affaire des caricatures de Charlie Hebdo représentant le prophète Mahomet. des manifestations de contestation organisées pour cela s’étaient vitre transformées en émeutes donnant lieu à des pillages et l’incendie d’une septantaine d’églises et de nombreux commerces chrétiens à Niamey et Zinder (diocèse de Maradi).

Un dizaine de personne avaient trouvé la mort dans ces attaques.

Mgr Laurent Lompo Djalwana relève, à propos de ces “moments très difficiles vécus en 2015”, que “la compréhension n’a pas été totale, de ce fait, nos églises ont été brûlées”“Nous n’avons accusé personne, nous n’avons pas dit que c’étaient les musulmans”, a-t-il souligné, ajoutant: “nous avons pardonné. Cela a été une position très forte de l’Eglise que nous puissions pardonner à la population nigérienne, tout en continuant encore nos œuvres pour que l’Evangile continue d’être annoncé”.

“Nous exprimons notre foi, sans peur, avec les musulmans”

L’archevêque de Niamey, qui salue le soutien des Eglises sœurs pour reconstruire les églises brûlées, relève qu’elles ont été toutes reconstruites “et sont devenues encore plus belles”“Nous exprimons notre foi, sans peur, avec les musulmans”, a-t-il remarqué.

En septembre 2012 déjà, des fanatiques, manipulés par des prédicateurs fondamentalistes, avaient incendié l’église catholique de Zinder, sous le prétexte du lancement sur internet du film “L’innocence des musulmans”, un pamphlet anti-islamique produit aux Etats-Unis. Les protestants également avaient vu leur temple mis à sac.

Commentaire

À LA UNE
Polls

How Is My Site?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut