Société › Société

Niger : des actes d’état civil remis à 1154 personnes à risque d’apatridie

aperçu des activités de protection de janvier à juillet 2019 (c) Droits réservés

L’information est contenue dans un aperçu des activités de protection publié ce mercredi par l’Unocha.

Le Bureau de coordination des affaires humanitaire des Nations unies (Unocha) a publié ce 25 septembre un aperçu de ses actions de protection au Niger. Il en ressort que quelques 1 154 personnes à risque d’apatridie ont reçu des documents d’état civil.

Cette population, sur laquelle pesait jusqu’ici le risque de ne bénéficier de la protection d’aucun Etat, représente 57% des cibles des activités menées par l’Unocha. Soit 127 922 personnes.

L’on apprend par ailleurs que 523 enfants séparés de leurs familles durant des déplacements massifs ont été remis à leurs familles ou logés dans des familles d’accueil.

 



Commentaire

À LA UNE
Retour en haut