Société › Education

Niger : L’année académique prorogée jusqu’au 7 août

(c) Droits réservés

Le gouvernement nigérien a prorogé le calendrier de l’année académique dans les universités publiques du fait des grèves ayant paralysées les activités ces derniers mois.

Le ministre de l’Enseignement supérieur tente de sauver l’année académique 2018-2019 plombée par des mois de grève des enseignants chercheurs. Yahouza Sadissou a, par conséquent, décidé d’un rallongement du calendrier qui ira désormais jusqu’au 7 août prochain, soit deux mois de plus que d’ordinaire.

Des cours de soutien et de rattrapage sont également prévus pour pallier à l’absence des enseignements dans les amphis.

Ce report de la date de clôture des activités académiques fait suite à un accord signé le 23 mai 2019, entre le gouvernement et le Syndicat national des enseignants-chercheurs du supérieur (SNECS). Ledit accord mettait ainsi fin à huit mois de bras de fer marqué par des grèves à répétition dans les universités publiques.

 

Une grève des enseignants-chercheurs a paralysé l’année académique au Niger durant sept mois, entre septembre 2018 et mai 2019. Ils réclamaient, entre autres, la reprise des élections des recteurs à l’université de Maradi.

Leurs revendications avaient occasionné un bras de fer avec le gouvernement réticent à donner une suite favorable à leurs demandes.

Commentaire

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
À LA UNE
Polls

How Is My Site?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut