› Société

Niger : une vingtaine de morts dans l’effondrement d’une mine d’or artisanale dans le Sud

En dépit des risques liés notamment à l’absence de mesures de sécurité, l’exploitation minière artisanale ne faiblit pas en Afrique. La découverte d’un nouveau gisement aurifère dans la région nigérienne de Maradi, il y a quelques mois, a un peu plus mis en lumière cette situation.

 

 

Au Niger, plusieurs puits d’un site aurifère artisanal se sont effondrés dimanche 7 novembre à Dan Issa, commune rurale du département de Madarounfa dans la région de Maradi. Le bilan officiel du drame à la mi-journée le lendemain, faisait état de 18 morts et sept blessés hospitalisés, selon Adamou Guéraou, le maire de la localité cité par l’AFP.

« Les opérations de sauvetage se poursuivent toujours, il se pourrait qu’il y ait encore des corps coincés au fond des trous », a ajouté une autre source.

Alors que le Niger est davantage connu pour son uranium, le pays abrite aussi des gisements d’or à Tillabéry dans la région de Samira, à Agadez et depuis peu dans la région de Maradi. Malgré la situation sécuritaire marquée par des incursions djihadistes et les risques liés aux méthodes peu sécurisées utilisées pour l’exploitation minière, ces découvertes attirent des milliers de travailleurs, venus parfois du Nigeria voisin, qui risquent leurs vies pour récupérer le précieux métal.

Le Niger a produit environ 5 000 onces d’or l’année dernière, selon des chiffres officiels de la BCEAO.

Source: Ecofin


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut