International › APA

Nigeria : création d’une Chambre de commerce avec l’Arabie saoudite

Pas d'image

L’objectif des deux pays, au-delà des liens diplomatiques, est d’approfondir leurs relations dans les domaines du commerce, de l’industrie, des mines et de l’agriculture.Le Nigeria et l’Arabie saoudite veulent redynamiser leur coopération. C’est dans ce sens que s’inscrit la création d’une Chambre de commerce, d’industrie, des mines et d’agriculture qui les lie.

Le Saoudien Ibrahim Usman, président de la nouvelle Chambre de commerce, s’est rendu, hier jeudi, à Abuja pour une visite de courtoisie. Il a été reçu par Lai Mohammed, le ministre nigérian de l’Information et de la Culture.

Ce dernier a déclaré que « l’objectif principal est de faire en sorte que les relations entre l’Arabie saoudite et le Nigeria ne soient pas vues uniquement sous l’angle du Hajj (grand pèlerinage) et de la Oumra (petit pèlerinage). Ce sont deux nations très importantes du monde qui créent un pont grâce à une meilleure coopération pour les deux pays et leurs citoyens ».

En outre, M. Mohamed a décrit la Chambre de commerce comme un espace de dialogue où les hommes d’affaires des deux pays pourront ouvrir de nouvelles perspectives économiques avec notamment l’augmentation du volume des échanges. « L’absence de ce cadre avait conduit à la faillite d’entreprises et avait également entamé la confiance entre les deux pays », a expliqué le ministre nigérian de l’Information et de la Culture.

Concluant son propos, il a tenu à féliciter Ibrahim Usman, « un homme de vision et de conviction profonde », pour son engagement de plus de 10 ans ayant permis à la Chambre de commerce de voir le jour.

De son côté, le président de la Chambre de Commerce Nigeria-Arabie saoudite a souligné que le volume des échanges entre les deux pays était d’environ cinq millions de dollars. Pourtant, « de nombreux investisseurs saoudiens sont à la recherche d’opportunités d’affaires rentables dans des pays amis comme le Nigeria. Nos entreprises n’ont pas été en mesure de tirer parti de ces opportunités en raison de l’absence d’une plateforme du secteur privé organisée, fiable et sûre comme une Chambre de commerce », a indiqué Ibrahim Usman.

Selon lui, l’Arabie saoudite va envoyer au Nigeria, la semaine prochaine, une délégation interministérielle de 60 membres pour assister à la 2e session de la Commission mixte.


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut