International › APA

Politique et économie au menu des quotidiens marocains

Les retombées des réformes structurantes sur les secteurs stratégiques et la situation du secteur de la location des voitures sont les principaux sujets traités par les quotidiens marocains parus ce vendredi.+L’Opinion+ écrit que cette 23ème année du règne du Roi Mohammed VI a été fortement marquée par l’activisme royal visant à réformer plusieurs secteurs stratégiques, afin d’atteindre l’Etat social, ajoutant que cet engagement s’est traduit par le lancement de la réforme du système de santé, qui donnera un coup d’accélérateur au projet de généralisation de la protection sociale.

Côté économique, le Souverain a approuvé la nouvelle Charte de l’investissement, visant à donner un nouveau souffle au tissu économique à même d’amplifier la création d’opportunités d’emploi permanent et réduire les disparités entre les provinces et préfectures en termes d’attractivité, souligne la publication.

La vision avant-gardiste du Souverain se reflète aussi dans la résilience du Royaume face à une année de sécheresse et de crise économique mondiale, relève le journal, notant que le Maroc a pu limiter les dégâts, grâce à des mesures de soutien exceptionnelles, englobant tous les secteurs.

Sur le front diplomatique, l’activisme Royal continue de porter ses fruits, comme en témoigne la poursuite de la série d’inaugurations de plusieurs consulats à Dakhla et à Laâyoune, dont le nombre s’élève aujourd’hui à 26 représentations diplomatiques, ajoute l’auteur de l’article.

Ce sacre est le fruit d’un travail de longue haleine et d’un activisme Royal multidimensionnel de plusieurs années, dont l’objectif est d’asseoir le statut du Maroc comme puissance régionale et internationale à l’horizon 2035, conclut-il.

De son côté, +Aujourd’hui Le Maroc+ écrit que grâce à la vision éclairée du Roi Mohammed VI, le pays a pu ouvrir le débat sur la gestion et la mise en place d’un système intégré pour les réserves stratégiques.

Sur le plan diplomatique, le Royaume continue sous la conduite du Souverain de multiplier les victoires sur la scène internationale, poursuit le quotidien.

Sur le plan social, le pays déploie le chantier de règne qui consiste à atteindre au cours des prochaines années une couverture sociale universelle, rappelle-t-il.

+Al Akhbar+ rapporte que les professionnels du secteur de la location de voiture tirent la sonnette d‘alarme. Plus de 7.000 entreprises seraient menacées de faillite imminente.

La publication explique que les patrons du secteur viennent de transmettre au chef du gouvernement et à la ministre de l’Economie et des finances une lettre dans laquelle ils font état de milliers de fermetures dues à la crise actuelle. Cette dernière est due aux répercussions de la crise du Covid-19 et que le secteur n’arrive toujours pas à dépasser.

Dans leur missive, les professionnels de la location de voiture dénoncent également les répercussions de leur exclusion de la liste des secteurs classés comme fortement impactés par la crise. Pourtant, selon leurs dires, leur activité reste étroitement liée à celle du secteur du tourisme, considéré comme sinistré. De plus, le secteur est constitué à 99% de TPE et de PME, soit des structures qui ne sont pas forcément armées pour faire face aux crises.


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut