International › APA

Sport, énergie et politique au menu des quotidiens marocains

Les quotidiens marocains parus ce lundi consacrent de larges commentaires au CHAN-21 remporté par le Maroc, aux répercussions de la pandémie sur le bilan énergétique et le soutien du Maroc à la réforme institutionnelle de l’UA.+Le Matin+ écrit que la sélection marocaine des joueurs locaux a réussi la mention pleine, dimanche au stade Ahmadou Ahidjo à Yaoundé, en venant à bout du Mali en finale du CHAN 2020, grâce à deux reprises de la tête d’El Bouftini et d’El Kaâbi. Deux buts qui ont permis aux Lions de l’Atlas de devenir la première équipe de l’histoire du CHAN à enchaîner deux sacres consécutifs. Les coéquipiers de Soufiane Rahimi (meilleur joueur de l’édition) ont également raflé toutes les distinctions individuelles.

Après trois matchs largement dominés dans tous les secteurs du jeu, la sélection nationale marocaine des joueurs locaux a buté, dimanche en finale du CHAN 2020, sur un adversaire très combatif et sur ses gardes. Mais, les Lions de l’Atlas ont gagné la finale.

Le sort du match était plié et le Maroc pouvait fêter son 2e titre d’affilée, faisant mieux que la RDC, qui compte aussi deux sacres (non consécutifs, en 2009 et 2016). Soufiane Rahimi, sous les projecteurs depuis son premier match au Cameroun, a été logiquement élu meilleur joueur de l’édition 2021 du CHAN, en plus du titre de meilleur buteur avec 5 réalisations. Son coéquipier au Raja Anas Zniti, lui, a hérité des distinctions de meilleur joueur de la finale et meilleur portier de l’édition.

+Aujourd’hui le Maroc+ relève que la pandémie a visiblement eu des répercussions sur le bilan énergétique principalement la production et la consommation électriques. C’est ce qui ressort en tout cas de l’analyse de la Direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE) du ministère des finances dans sa dernière note de conjoncture de janvier 2021, citée par la publication.

Cette dernière annonce en effet dans son dernier rapport que la production locale d’électricité s’est repliée de 4,1% à fin 2020 contre une hausse de 17,2% un an auparavant. Toujours selon la Direction du Trésor et des finances extérieures, cette évolution est principalement liée à la baisse de la production de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (-13,8%) et, dans une moindre mesure, à celles issues des énergies renouvelables inscrites dans le cadre de la loi et la production concessionnelle (-0,9%). Cette baisse aurait pu passer inaperçue. La baisse de la production reste tout à fait normale dans un contexte marqué par la crise sanitaire et la baisse de la demande liée elle-même à la baisse d’activité économique.

+Al Ittihad Al Ichtiraki+ cite une la déclaration du ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, qui a affirmé que le Maroc, en tant que membre du Comité Consultatif sur la réforme institutionnelle de l’UA, appuie le processus de réforme institutionnelle de l’Union Africaine (UA) depuis son lancement, parce qu’il est nécessaire dans sa substance, et pragmatique dans sa démarche.

Intervenant à l’occasion de la 34ème session ordinaire du Sommet de l’Union africaine (UA) qui se tient par visioconférence, le ministre a indiqué qu’en cohérence avec la vision du Roi Mohammed VI, « notre famille institutionnelle doit évoluer vers une plus grande efficacité et une rationalisation de l’organisation panafricaine, afin d’être en phase avec les attentes des populations africaines ». C’est dans cet esprit que le Royaume s’est inscrit dans le processus de réforme institutionnelle de l’UA, notant dans ce sens que « le Rapport intérimaire sur la réforme institutionnelle de l’UA, présenté par le Président de la République du Rwanda, Paul Kagamé, est un exemple de détermination structurante et de leadership clairvoyant, sur un chantier des plus stratégiques pour notre Union ».


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut