Politique › Sécurité

Une dizaine de morts et de nombreux militaires disparus dans une attaque à l’Ouest du Niger

(c) Droits réservés

Une patrouille d’une cinquantaine de militaires environ  est tombée ce mercredi dans une embuscade tendue par des individus lourdement armés.

 Dix-sept militaires nigériens ont été tués ce 15 mai dans une embuscade non loin du village de Tongo Tongo, dans la région de Tillabéri. Onze autres soldats sont portées disparus.

L’attaque n’a pas encore revendiquée. L’on sait toutefois que les militaires attaqué faisaient partir de l’opération Dongo. Ils s’étaient lancé lundi à la poursuite des auteurs de l’attaque de la prison de haute sécurité de Koutoukalé.

 Lors de cette poursuite, indique Radio France internationale, un véhicule militaire a sauté sur un engin explosif et le reste de la compagnie arrivée en renfort est tombé dans une embuscade minutieusement préparée. Ce, sans possibilité de lancer des appels d’urgence, plusieurs antennes relais téléphoniques ayant été saccagées quelques semaines auparavant.

Commentaire

À LA UNE
Polls

How Is My Site?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut