Politique › Judiciaire

1 mois de prison et 1 million FCFA d’amende requis contre Samira Sabou

1 mois de prison et 1 million FCFA d'amende requis contre Samira Sabou
Samira Sabou

La journaliste Samira Sabou a comparu ce mardi 14 juillet 2020 au Tribunal de grande instance hors classe de Niamey pour « diffamation par voie électronique » suite à une plainte du fils et directeur de cabinet adjoint du président Issoufou Mahamadou.

Arrêtée le 10 juin dernier suite à une publication jugée diffamatoire, Samira Sabou a comparu ce 14 juillet. Et le parquet a requis 1 mois de prison ainsi qu’une amende de 1 million FCFA contre la journaliste blogueuse.

Pour rappel Samira Sabou a été arrêtée suite à un commentaire sur un post qu’elle a publié sur sa page Facebook. La journaliste y parlait de l’affaire de détournement de fonds au Ministère de la défense du Niger.

Un internaute a par la suite évoqué les complicités dans l’affaire en citant Sani Mahamadou Issoufou.

Un fait que l’avocat de Samira a tenté de mettre en avant pour dire qu’on ne peut reprocher à sa cliente des propos tenus par quelqu’un d’autre, bien qu’il s’agisse d’un commentaire sous sa publication.

La blogueuse dont l’état de santé se dégrade progressivement selon Amnesty International, sera fixée sur son sort le 28 juillet 2020, date de la délibération.


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut