International › APA

Africités 2022 : les élus locaux invités à s’approprier les réseaux sociaux

Les nouveaux médias doivent être des outils de communication prisés des collectivités territoriales pour vulgariser leurs actions, suggèrent des panélistes.De nos jours, le pouvoir des réseaux sociaux ne se dément pas. Les élus locaux, qui peinent souvent à communiquer, gagneraient à les utiliser. C’est l’avis d’Omar Hejira, vice-président de la région de l’Orientale du Maroc.

« Aujourd’hui, le monde connait des changements notables avec les réseaux sociaux. Avant, on allait chercher l’information. Aujourd’hui, c’est elle qui vient vers nous. Avec cette transformation du monde de l’information, l’élu local a un atout formidable pour communiquer sur ses activités », s’est félicité M. Hejira, par ailleurs député.

Il présidait un panel sur les liens entre médias et collectivités territoriales dans le cadre du 9e Sommet d’Africités qui se tient du 17 au 21 mai 2022 à Kisumu, dans l’Ouest du Kenya, à environ 400 kilomètres de Nairobi.

Insistant sur le « rôle essentiel des médias surtout des réseaux sociaux » dans la promotion du travail des élus locaux, Omar Hejira a invité ces derniers à créer des comptes sur les réseaux sociaux.

« Chaque collectivité territoriale doit absolument être sur les réseaux sociaux pour partager son travail, les informations avec ses populations et communiquer sur ce qu’il est en train de faire. Il faut de la bonne publicité pour sa collectivité territoriale. L’élu doit tisser des relations avec ses populations. Aujourd’hui, les relations se font à travers les réseaux sociaux », a poursuivi le parlementaire marocain.

Pour sa part, Evra Aka assure que « les collectivités territoriales travaillent au quotidien pour les populations », mais si elles ne communiquent pas, « personne ne le fera » à leur place. Ce journaliste ivoirien a créé un site Internet en 2009 pour rapprocher, explique-t-il, les collectivités territoriales et les populations en pleine crise politique. Une façon également pour lui d’offrir une autre alternative aux populations qui étaient entre le marteau de la presse étrangère et l’enclume de la radio onusienne et de la presse ivoirienne partisane voire politisée.

D’après M. Aka, les collectivités territoriales ont intérêt à avoir des sites Internet et à être présentes sur les réseaux sociaux : « Elles seront des sources d’informations pour les médias classiques qui deviendront les amplificateurs de leurs actions ».

Organisée par Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLUA), en partenariat avec le gouvernement kényan, la 9e édition du Sommet Africités réunit cette année environ 5000 participants. Le thème général est « Le rôle des villes intermédiaires d’Afrique dans la mise en œuvre de l’Agenda 2030 des Nations Unies et de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine ».

Le Sommet Africités, qui se tient tous les trois ans pendant cinq jours, alternativement dans les différentes régions d’Afrique, est selon ses organisateurs, le plus grand rassemblement démocratique organisé sur le continent noir. Pour la première fois, l’évènement a lieu dans une ville intermédiaire. Kisumu, située sur les bords du Lac Victoria, est la troisième ville du Kenya après Nairobi et Mombasa.


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut