International › APA

Burkina : sept ans de captivité pour le Dr Kenneth Elliot

Le chirurgien australien et son epouse se sont installés dans la ville de Djibo au nord du pays, depuis 1972.Dr Kenneth Elliot a été enlevé, le 15 janvier 2016 dans la ville de Djibo, au nord du Burkina, avec son épouse qui avait été relâchée quelques semaines plus tard.

Leur enlèvement a été revendiqué par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM) affilié à Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI). L’humanitaire est apparu dans une vidéo du groupe djihadiste en juillet 2017, aux côtés de cinq autres otages, dont Sophie Pétronin, libérée au Mali en octobre 2020.

L’humanitaire française a confié que le médecin se portait bien en décembre 2016, lorsqu’ils étaient détenus ensemble par le GSIM. Elle a ajouté qu’ils avaient l’habitude marcher dans le désert. 

Mais depuis, plus aucune nouvelle de l’octogénaire australien. « Nous avons demandé des auditions. Nous avons envoyé des correspondances et n’avons eu aucun retour sur la situation du Dr Elliott », s’est inquiété Oumarou Tao, membre du collectif des organisations de la société civile du Soum.

Dr Kennett Elliot vivait à Dori depuis 1972 où il avait établi un hôpital, devenu une référence dans cette zone du Sahel et où se soignait Burkinabè, maliens, nigériens et d’autres nationalités. 


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut