Politique › Institutionnel

Cérémonie de signature du PTSEF et de son cadre partenarial

Brigi Rafini, premier ministre du Niger

Le Premier Ministre a présidé ce 20 novembre 2019, la cérémonie de signature, entre les partenaires techniques et financiers (PTF), la société civile opérant dans le secteur de l’éducation, et le gouvernement, du Plan de Transition sectoriel de l’Education et de la Formation (PTSEF) et son cadre partenarial.

Dans son mot introductif au cours de cette cérémonie, le Premier Ministre Brigi Rafini a tenu à remercier l’ensemble des participants à cette rencontre avant d’affirmer que ‘’elle est pleine de symbole puisqu’il s’agit d’un secteur stratégique et qui tient profondément à cœur au gouvernement’’.  ‘’L’éducation est un secteur où, depuis 2014, nous avons mis beaucoup d’énergie et d’efforts qui nous a permis de faire des progrès substantiels’’ a-t-il indiqué.

Selon le Premier Ministre Brigi Rafini, une évaluation de ces différents progrès a amené le gouvernement et ses partenaires, avec l’implication de la société civile œuvrant dans le domaine de l’éducation, à élaborer et adopter un plan de transition de l’éducation et de la formation et son cadre partenarial qui font objet de cette cérémonie de signature.

’Nous allons endosser le cadre de partenariat qui nous permettra, dans cette phase et les suivantes de remplir chacun des engagements qu’on aura signés, ici, de travailler ensemble dans la cohérence, la concorde afin d’atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés’’ a souligné le Premier Ministre qui a précisé, par ailleurs, que ‘’cette cérémonie comporte deux phases qui sont celle de la signature de la lettre d’endossement et celle de la signature du cadre partenarial’’.

Il a, en fin, remercié tous les partenaires pour leur soutien dans l’élaboration de ce programme.
Le chef de file des partenaires techniques et financiers du secteur de l’éducation et de la formation, Mme Félicité Tchibindat a, quant à elle, déclaré que ‘’cette cérémonie marque à la fois la fin du processus d’élaboration du PTSEF et le début de son implémentation, avec l’étape importante qui suivra incessamment : la requête auprès du partenariat mondial pour l’éducation, programmée en janvier 2020, pour mobiliser 85,1 millions de dollars américains afin de financer la mise en œuvre du PTSEF’’.
La présente signature de ce plan par les différents partenaires vient ‘’confirmer que le PTSEF est crédible et engage ces derniers à apporter leur appui technique  et/ou financier  dans ce cadre en respectant le cadre partenarial  du PTSEF, selon toujours Mme Félicité Tchibindat.

Les représentants de la société civile ont également apporté tout leur soutien à ce plan qui a été élaboré de manière consensuelle et participative par tous les acteurs intervenant dans le secteur de l’éducation et de la formation. Pour cela, ils entendent accompagner tout le processus de sa mise en œuvre.
Notons que la Chef-adjointe des PTF, Mme Denisa-Elena Ionete a lu devant l’assistance la lettre endossée au plan qui fait ressortir la crédibilité du plan en même temps qu’elle résume les  conclusions et les mesures préconisées dans les rapports d’évaluation.

A la fin de cette cérémonie de signature, le Premier Ministre Brigi Rafini a remercié les partenaires pour ‘’leur soutien qu’ils viennent de renouveler à travers cette lettre d’endossement de PTSEF’’, les organisations de la société civile actives en éducation pour aussi leur soutien. Il les a, par conséquent, invités à continuer à œuvrer à leurs côtés s’agissant de ‘’ce secteur combien vital pour notre pays’’.
Il n’a pas, également, manqué de remercier tous les acteurs impliqués dans l’élaboration du PTSEF.
Le PTSEF est un plan de développement de l’éducation et de la formation qui sera mis en œuvre dans la période 2020-2022, indique-t-on.





Commentaire

À LA UNE
Retour en haut