Société › Education

Covid-19: Le ministère de l’enseignement primaire veut encadrer la reprise des cours le 1er juin

Le Ministre de l’enseignement primaire, de l’alphabétisation, de la promotion des langues nationales et de l’éducation civique, Daouda Marthé a édicté 20 mesures au plan organisationnel, sanitaire et pédagogique pour ‘’ minimiser les risques de propagation de la maladie et achever l’année scolaire 2019-2020 dans les conditions acceptables’’,  renseigne  une circulaire adressée aux responsables du secteur pour la reprise des cours prévue le 1er juin prochain..
Le document  ordonne aux  enseignants  et aux  encadreurs à regagner leur  poste  de travail au plus tard le 25 mai  tout en  les obligeant  au  port de masque  dans l’enceinte des écoles et des classes.

Les autres instructions sont relatives aux autres gestes barrières notamment le  lavage obligatoire des mains des élèves et leurs encadreurs, à la distanciation  physique et sociale et  à la désinfection régulière des établissements en particulier dans les grands centres.
‘’les élèves et élèves maîtres doivent être sensibilisés sur les mesures pratiques de distanciation physique ; des gestes barrières dont le lavage des mains, le port de la bavette est obligatoire aux élevés et aux enseignements  dans l’enceinte de l’établissement scolaire et pendant les cours’’, écrit le ministre, ordonnant  à ‘’ se saluer à distance sans se donner la main ; éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche ; éternuer ou tousser dans le creux de leur coude ;et garder au 1metre de distance entre personnes’’.

Le document du ministère informe que la’’ reprise des activités pédagogiques dureront 6 semaines allant du 1er juin au 15 juillet 2020 et la première activité en classe portera sur les mesures préventives de lutte contre la pandémie du COVID-19 ; l’accent sera mis sur l’enseignement des matières fondamentales notamment le français et mathématique ; du C.EI au C.E2, il n’y aura pas l’enseignement de l’étude du milieu les emplois de temps ont été élaborés et proposés aux acteurs.’’

Les évaluations de fin d’année sont programmées du 13 au 15 juillet 2020 pour le primaire et du 15 au 22 juillet  pour les écoles normales, y apprend-on.
Les établissements scolaires ont été fermés  le 20 mars dernier pour contrer la propagation de la pandémie de covid 19.
Au Niger, la pandémie a  fait  plus de 800 cas depuis mars dernier  mais son évolution est sur une ‘’courbe descendante’’, ce  qui a permis la levée de certaines mesures de préventions dont la fermeture des lieux de culte  et le couvre-feu à Niamey le 13 mai dernier et l’annonce de la  réouverture  des écoles pour le 1er juin.


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut