› Société

Le cimetière musulman de Maradi englouti par les eaux

A l’image des autres régions, Maradi n’est pas épargnée par des tornades qui continuent à s’abattre sur la région. Mais ce qui est plus inquiétant c’est surtout l’arrivée des eaux du Goulbi depuis des semaines qui continue à causer des dommages  à plusieurs endroits.
Ces eaux du goulbi seraient en provenance du Cameroun et Nigéria, et de mémoire d’homme, son lit   n’a jamais fait ce genre de trop plein depuis une quarantaine d’année.
Aujourd’hui  à Maradi, la plus grande préoccupation est que ces eaux ont envahi le cimetière musulman Na salé sur une grande partie et toutes les tombes sont sous les eaux.
Cela a suscité la réaction de l’Imam Almou, président de l’association islamique de la section Maradi, qui a lancé un cri de cœur.
‘’Nous demandons à toutes les bonnes volontés d’acheminer du sable et du gravier au niveau de ce cimetière pour le remblai de ces centaines de tombes affaissées » a-t-il plaidé.
Selon le gardien du cimetière, ces eaux sont arrivées nuitamment par les mêmes issues mises en place pour évacuer l’eau vers l’extérieur.
‘’C’est la montée des eaux du goulbi qui a produit cette inondation, et c’est pour la première fois que nous faisons face à cette situation’’  fait-il remarquer.
Pour le Président de la Délégation Spéciale de Maradi, M. Ibrahim Miko dit Angoula, cette situation est très préoccupante parce que la montée des eaux a débuté il y a une dizaine de jours.
‘’Malheureusement, cette montée des eaux liée aux fortes précipitations enregistrées et au lâché des eaux depuis le barrage Jibiya (Nigéria) ne fait que s’accentuer. Ce qui crée des inondations sur tout le parcours du goulbi’’ a-t-il soutenu.
Pour ce qui est du cimetière, il a indiqué que les premières mesures prises c’est d’acheminer du gravier pour le remblai, informer les autorités régionales. Il a indiqué que les décisions qui doivent être prises au niveau de la ville, le sont déjà.
La partie la plus touchée par ces inondation dans la ville de Maradi sont essentiellement des quartiers de la commune III tels que Bagalame, Maradaoua, et les Soula, indique-t-on


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut