Politique › Sécurité

Le Niger commande 12 hélicoptères d’attaque à la Russie

MI-35

La Russie et le Niger ont signé, ce mercredi 23 octobre, un contrat de livraison de 12 hélicoptères d’attaque Mi-35, a rapporté l’agence de presse russe Sputnik, qui s’appuie sur les déclarations du directeur adjoint du Service fédéral pour la coopération militaro-technique, Anatoli Pountchouk.

Selon la même source, le haut responsable militaire russe a déclaré aux médias, en marge du Sommet Russie-Afrique, « qu’un contrat pour 12 hélicoptères a été signé, il est en cours de réalisation».

Cette annonce fait suite à ce qu’avait précédemment indiqué le ministre nigérien des Affaires étrangères,  Kalla Ankourao, lors de sa visite à Moscou fin septembre dernier, sur la conclusion en cours d’un contrat de livraison d’hélicoptères, entre  le Niger et la Russie. Selon le chef de la diplomatie nigérienne, ces hélicoptères vont servir à  lutter contre les groupes terroristes qui mènent régulièrement des attaques dans le pays.

Avec  ces nouveaux moyens aériens, l’armée nigérienne va considérablement renforcer sa capacité opérationnelle. Malgré quelques avions de chasse et de reconnaissance, l’aviation a été toujours le maillon faible de l’armée nigérienne dans la guerre qu’elle mène depuis des années contre les groupes terroristes. Plusieurs hélicoptères et avions de chasse de l’armée nigérienne sont cloués au sol, faute de maintenance, alors qu’ils constituent un atout majeur dans la guerre contre le terrorisme. A maintes reprises, les Forces de défense et de sécurité (FDS) ont dû recourir aux partenaires étrangers notamment la France, le Nigeria ou le Tchad, pour appuyer les soldats au sol. Autant dire que cette livraison d’hélicoptères arrive au moment opportun et contribuera considérablement à la montée en puissance des Forces armées nigériennes (FAN) alors que les menaces terroristes ne cessent de s’amplifier.

Ikali (actuniger.com)



Commentaire

À LA UNE
Retour en haut