Politique › Institutionnel

Le premier ministre rencontre le comité des experts pour la révision de l’hymne nationale du Niger

Le premier ministre rencontre le comité des experts pour la révision de l'hymne nationale du Niger

Le Premier Ministre Brigi Rafini a rencontré, ce lundi 10 février 2020, le Comité des experts chargés de la révision de l’hymne national du Niger ‘’la Nigérienne’’, en présence des membres du Comité d’orientation dudit Comité.

Au terme de six mois de travail, le Comité des experts était venu présenter au Premier Ministre Brigi Rafini le résultat de leurs travaux.
Dans un exposé fait à cet effet, le Président de ce Comité, Monsieur Maïlallé Amadou a indiqué qu’à l’issue d’un appel à contribution citoyenne, 38 propositions ont été enregistrées parmi lesquelles trois ont été retenues à la suite d’un travail méticuleux de choix basé sur une analyse critique de l’ancien texte et un sérieux examen des textes soumis à leur appréciation.

Les critères mis en avant, selon Monsieur Maïlallé, reposent essentiellement sur les mots et leurs sens, la ponctuation, leur portée, et le message qu’ils véhiculent.
‘’Nous avons, pendant cette période, établi un certain nombre de documents conceptuels qui vont de l’élaboration du nouvel hymne et à son programme, mais le document phare reste et demeure l’analyse critique de « la Nigérienne » à travers les paroles et les chansons’’ a-t-il laissé entendre.

Monsieur Maïlallé Amadou a également souligné, avoir ‘’constaté qu’après trente ans de bons et loyaux services et de l’avis d’ailleurs de nombreux analystes politiques divers, qu’il est temps de tourner la page. Il s’agit maintenant de s’inscrire résolument dans la construction, l’élaboration d’un nouvel hymne national’’.
‘’Comme vous le savez, nous dirons simplement que la messe, en fait, est dite, parce qu’il faut préciser que depuis de très longues années la ‘’Nigérienne’’ était dans le collimateur de nombreux nigériens, mais aussi des responsables. C’est pourquoi, nous pouvons dire simplement Adieu à la Nigérienne, la messe est dite, et totalement dite’’ a-t-il poursuivi.

Selon Monsieur Maïlallé, pour bien mener cette mission une meilleure planification s’impose en matière de communication car, a-t-il rappelé, plusieurs supposés textes de cet hymne circulent sur les réseaux sociaux avant même que celui-ci ne soit examiné par le comité.
Il a, enfin, appelé à  la bienveillante attention sur les éventuelles remarques que ‘’la pratique politique a beaucoup changé. Si les uns et les autres vont titiller sur les rimes et autres, il est bon de leur rappeler que la poésie est un art largement décomplexé. Ce que nous recherchons, c’est non seulement le champ des mots, leur beauté, leur densité, et bien évidemment leur sens’’.

En prenant la parole à cette occasion, le Premier Ministre Brigi Rafini a fait un bref rappel du processus mis en place pour mener cette mission qui devait finir le 18 décembre 2019. Cependant, des difficultés ont retardé cela, mais n’ont pas empêché les membres du comité à poursuivre les travaux.
‘’L’essentiel, c’est d’avoir un produit qui résiste à toutes les critiques et faiblesses qu’on pourrait lui attribuer. On est sur le chemin d’avoir un tel produit’’ a conclu le Premier Ministre Brigi Rafini.
Rappelons qu’au cours de ces deux interventions, le contenu des textes retenus n’a pas été dévoilé à la presse.


Commentaire

L’Info en continu
  • Niger
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.10.2019

Les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Grande aire protegée d’Afrique, les réserves contiennent principalement le massif de l’Aïr et une partie du désert de Ténéré, le fameux « désert des déserts…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut